sak ifé nout jordu ék nout demin

​JEAN-MARIE VIRAPOULLÉ APPELLE A LA MOBILISATION DES COLLECTIVITES


Politique
Jeudi 5 Mai 2016

Dans un courrier adressé ce mercredi 4 mai 2016, au Préfet de la Réunion, Jean-Marie Virapoullé a demandé au représentant de l’Etat de mettre en place en urgence, une « réunion de coordination en vue d’élaborer un plan d’action partagé entre l’Etat, la Région, le Département et les Communes ».


Il demande par ailleurs à ce que l’Etat attribue un volume de contrats aidés supplémentaires, au moins équivalent à celui du dispositif de lutte contre le chikungunya en 2006. En plus de ces contrats spécialement dédiés à la lutte anti- vectorielle, il sollicite la mobilisation des contrats du service civique pour sensibiliser en porte à porte les familles, sur les gestes à réaliser pour éliminer les gîtes larvaires.

Selon M. Virapoullé, « compte tenu du contexte financier particulièrement contraignant au niveau des collectivités, nous demandons une totale prise en charge financière par l’Etat du quota de contrats aidés supplémentaires prévus pour la lutte anti-vectorielle ».

Dans la matinée, lors de la réunion de la Commission permanente de ce 4 mai, au Palais de la Source, M. Virapoullé a soulevé la question. Le 15 mars, il a fait voter une motion demandant à l’Etat d’amplifier le plan d’action d’urgence contre le zika à travers la mise en place d’un plan de lutte contre le virus intégrant les volets éradication des vecteurs et plan de démoustication. Face à la menace de la dengue, il propose aujourd’hui « d’amplifier ces procédures d’urgence ».

Jean-Marie VIRAPOULLÉ



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue