sak ifé nout jordu ék nout demin

​IXe Congrès : Remerciements du PCR


Politique
Mardi 7 Février 2017

Le PCR remercie les délégués de ses sections qui ont participé activement à la préparation et à la réussite de son IXe Congrès, ainsi que les invités qui ont fait l'honneur d'assister aux travaux. Le Parti salue les messages des partis extérieurs et les contributions des délégations des Chagos et du Parti Communiste Français. Il remercie également la presse d'avoir donné écho à sa manifestation.


Tout au long de ce congrès, un hommage a été rendu à Paul Vergès. Juste avant les travaux, une évocation de son œuvre et de ses combats a été faite ; les communistes se sont engagés à poursuivre ces batailles.

Au cours de ce IXe Congrès, les délégués ont adopté à l'unanimité un rapport politique et un rapport sur les moyens. Ces documents fixent l'orientation stratégique du PCR pour les années à venir : Rassembler pour la responsabilité !

Cet appel au rassemblement est adressé à toutes les forces vives, sans exclusive, afin de construire ensemble un projet partagé.

Les délégués ont également élu le nouveau Comité central et le Secrétaire général du Parti Communiste Réunionnais.

Le PCR réunira prochainement ses nouvelles instances afin de tirer tous les enseignements et mettre en œuvre les décisions.

Pour le Parti Communiste Réunionnais,  Le Secrétaire général, 

Maurice Gironcel



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 08/02/2017 10:40
Les derniers mohicans du pcr se sont rassemblés pour se compter. Et ils osent déclarer « Les idées ? Selon yvan Dejean dans le JIR du 6 février, il y aurait eu un changement de mentalité au pcr .

« Aujourd’hui, le PCR n’en est plus à l’autonomie ni à l’indépendance pures et dures revendiquées dans les années 60. » Désormais, il s’agit de la mise en place d’un pouvoir de décision amplifié tout en conservant le cadre républicain », li noré du azouté français. Ce qui veut dire qu’ils acceptent comme en 1946 la néo-colonisation toujours la domination coloniale. Sans doute ils entendent décoloniser la Réunion dans le cadre de la république française. Dejean est un doux rêveur, il veut abuser ses restes de militants et le peuple bien entendu. Ils voudraient nous faire croire que le pcr a été à un moment de son histoire un parti indépendantiste, ce qu’il n’a jamais été. Et c’est son feu fondateur qui répond en 1959 au camarade Léon Félicité, ancien 1er adjoint d’Evenor Lucas de St Paul qui lui demandait de faire l’économie du cheminement par l’autonomie pour accéder à l’indépendance, Paul répond « mé oulé fou kamarade, mwin sora jamais ministre de la France ». Ainsi se dévoile le grand personnage du pcr, son obsession principal n’a jamais été le bien être de la population réunionnaise, ou la décolonisation, mais de devenir un ministre de la France dans l’océan indien, et jouer sans doute le rôle du cheval de Troie dans la région de l'oécan indien. Il a heureusement échoué ce qu’une congaye débarquée a réussi l’être, ainsi que l’Erika Bareight. Paul ne sera jamais un ministre français !!!. Il en rêvait encore du temps de Mitterrand en mendiant un poste d’au moins de Secrétariat d’ Eta, pour contrer l’influence de Raymond Barre venu à la Réunion une seule fois en premier ministre. Enfin Paul n'a pas tout perdu, il a été président de l’ONERC, de la commission européenne du Mackrek – pays arabes occidentalisés contrairement au Maghreb arabisés. Il était resté comme son papa dans leur rôle de caniche du colonial Impérialisme occidental …

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue