sak ifé nout jordu ék nout demin

Voyage de Sarkozy à La Réunion : une ignorance des dossiers déconcertante et des propositions vides de sens


Citoyen
Samedi 28 Mai 2016

Après avoir fait la leçon aux Mahorais, c’est aux Réunionnais que Nicolas SARKOZY a souhaité dispenser sa méconnaissance des sujets ultramarins. En s’exprimant sur les engagements pris par François HOLLANDE à l’égard des Réunionnais, il a démontré, une nouvelle fois, son manque de maîtrise des dossiers ultramarins, oubliant au passage tout ce que le gouvernement a fait depuis 2012.


Voyage de Sarkozy à La Réunion : une ignorance des dossiers déconcertante et des propositions vides de sens
Jean-Claude FRUTEAU rappelle que lors de son déplacement à La Réunion au mois d’août 2014, le Président de la République avait annoncé 30 mesures en faveur de La Réunion. 20 mois plus tard, la quasi-totalité est déjà mise en œuvre. On peut ainsi citer par exemple :
  • -  Les mesures pour l’emploi local :
    o Les conventions avec Sciences-Po pour préparer nos jeunes aux emplois d’excellence, c’est fait !
    o Le CFA d’apprentis des métiers territoriaux, c’est fait ;
    o La classe préparatoire intégrée aux concours administratifs, elle ouvre à la rentrée !
    o un recteur réunionnais, un directeur de la police réunionnais, un prochain directeur du CHU réunionnais, François HOLLANDE traduit dans des actes sa confiance dans les Réunionnais !
    o une nouvelle circulaire pour le retour des policiers réunionnais c’est fait !
    o les CIMM dans la loi, c’est fait !
    o Une réduction à 10% de la part des collectivités locales dans le financement des contrats aidés, c’est fait !
  • -  Les mesures pour l’agriculture :
    o 38 Mpour l’industrie sucrière : les sommes sont en place et, contrairement à ce qu’affirme Nicolas SARKOZY qui, manifestement, ne connait pas les règles européennes il est nécessaire d’obtenir l’accord de Bruxelles, ce que le gouvernement négocie avec la plus grande énergie !
    o
    L’exclusion des sucres spéciaux des négociations commerciales internationales, c’est fait . Le Gouvernement, pour les négociations lancées sous la présidence de Nicolas
Saint-Benoît, le 28 mai 2016
Voyage de Sarkozy à La Réunion : une ignorance des dossiers déconcertante et des propositions vides de sens
SARKOZY, a dû se démener pour trouver une solution de compromis (cf. accords avec le Vietnam).
o Les indemnisations du cyclone Béjisa, c’est fait par ce gouvernement !

  • -  Les mesures pour l’économie :
    o Des travaux financés pour le grand port, c’est fait ;
    o La transformation du port en hub international, c’est fait !
    o Le CICE à 9%, c’est fait !
    o Le passage de 30 à 50% du crédit impôt recherche, c’est fait !
  • -  Les mesures pour la santé :
    o Le pôle de santé ouest à 140 M, c’est financé ! o Le projet plexus à 33 M, c’est financé !
    Avec la Présidence de François HOLLANDE, nous sommes bien loin du « développement endogène » de Nicolas SARKOZY qui ne s’est jamais autrement caractérisé que par « débrouillez- vous tout seul » !
    Jean-Claude FRUTEAU souligne que les engagements du Président de la République sont aujourd’hui des réalisations concrètes. Et même s’il convient de poursuivre les efforts, force est de constater que la situation s’est améliorée de manière significative. Grâce au retour de l’Etat et de la solidarité nationale, la baisse de la courbe du chômage est engagée depuis de nombreux mois à La Réunion avec une baisse très significative du chômage de jeunes.
    Nicolas SARKOZY ne restera que 24 heures à La Réunion. C’est court mais c’est amplement suffisant pour rappeler aux Réunionnais qu’au-delà des « y'a qu’à, faut qu’on », aucune avancée concrète n’est à attendre de sa part. Son opération de séduction pour la primaire de la droite aura donc mal masqué son ignorance et son mépris des sujets réunionnais.

Jean-Claude FRUTEAU



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par BOYER le 28/05/2016 16:48
Le mariage pour tous, c'est fait; la casse sociale et familiale, c'est fait; la démolition du code du travail, c'est (presque) fait; la désorganisation des écoles primaires et du collège, c'est fait; prendre les réunionnais pour des "couillons", c'est fait; prendre les représentants de la nation pour des "cons", c'est fait; essayer de revenir au pouvoir en 2017, ce n'est pas fait. Espérons que cela ne se fera pas! On n'a plus (jamais eu) besoin de lui. Gros menteur!

2.Posté par un habitant de ste suzanne le 29/05/2016 11:29
mr FRUTEAU si lui il a l ignorance du dossier VOUS vous avez de l arrogance pour les RÉUNIONNAIS alors profiter bien de votre mandat et aussi vos collègue complice de se GOUVERNEMENT destructeur a la prochaine élection vous serez triste dès le premier tour
de toute façon sa vous chagrine pas puisse que que votre poche sera bien remplie

3.Posté par FN-974 le 01/06/2016 18:46
VOS PROPOS TRANSPIRENT LE RACISME MR FRUTEAU ! Vous voulez seulement des Réunionnais aux emplois locaux ? Vous et les députés gôchistes êtes INDIGNES de votre fonction Républicaine. Dites nous d'abord qu'est-ce qu'un Réunionnais selon vous ? Une souche locale existait-elle il y a 400 ans ? Certains habitants de la Réunion auraient-ils plus de droits que d'autres ? Tous les Français qui habitent notre cailloux ne sont donc pas égaux, il y aurait lieu de trier la population ? HONTE A VOUS MR FRUTEAU et au parti que vous soutenez. Quant aux dizaines de milliers de Réunionnais qui ont trouvé du travail en métropole, faut-il les renvoyer dans leur pays par principe de réciprocité afin de redonner des emplois aux métropolitains ? Il est temps que vous sortiez de votre "métier" d'élu mr FRUTEAU et que votre parti (Le P.S.) soit dissout pour "idéologie raciste, discriminatoire, anti-républicaine et contraire aux droits de l'homme". Je ne vous salue pas monsieur.
JCOB
JCOB

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers