sak ifé nout jordu ék nout demin

Thierry, Huguette même combat !


Citoyen
Vendredi 12 Février 2016

Pour des raisons diverses et variées, il y a en France un certain nombre de personnes qui possèdent deux passeports, l'un français, l'autre d'une autre nationalité.



Pour des raisons toutes aussi diverses et variées, c'est parmi ces gens que se recrutent la plus part de ceux qui, ces derniers temps ont massacré à la kalachnikov un certains nombres de français.

Le gouvernement, tirant les conséquences de cette rage meurtrière, se propose, de retirer la nationalité française à ceux qui se livreraient à des actes terroristes contre l'une de leur deux patrie (la France).

Et voilà-t'y pas que nos deux « députés » se prenant les pieds dans le tapis y trouvent à redire.

  • Pour Huguette, elle est contre parce que cela « renforcerait l'autoritarisme » de l'État, il est vrai que l'ex-maire de Saint-Paul n'accepte l'autoritarisme que lorsque c'est elle qui l'exerce (les employés de la commune s'en souviennent et en témoignent) !

  • Pour Thierry (Robert), il ne s'est pas encore fait sa « philosophie » ! Traduisez : il attend de voir de quel côté le vent tourne pour se positionner... Il faut reconnaître que lorsqu'on a passé les deux dernières années à ne penser qu'à la présidence de la Région, on a pas eut vraiment le temps de s'informer de la situation de la Nation...

  • Je ne parle pas des députés, soit disant socialistes, qui jouent dans le seul registre où ils excellent : l'atermoiement !

Quelle est la réalité des faits ? Le système judiciaire français est incapable de gérer les actes terroristes ; condamné à 15 ans un terroriste aurait tout le temps d'endoctriner ses codétenus, il serait libéré pour « bonne conduite » au bout de 7 ans et aurait tout le loisir de recommencer. Ou bien, bénéficiant de deux nationalités les fanatiques décérébrés qui se prétendent musulmans, installés en France afin de profiter de son système d'aide sociale, une fois leur forfait perpétré, s'enfuient dans leur autre patrie, s'y font oublier, et reviennent quelques temps plus tard, profitant de la porosité de nos frontière. La déchéance de nationalité les renvoirait définitivement « chez eux ».

 

Il fut un temps où la droite française était « la plus bête du monde », ce rôle vient de lui être ravi par la « gauche cocotier ». Pour eux la Société ne doit pas se débarrasser de ses ennemis, mais leur parler et les convaincre que ce qu'ils font est « mal » ! Les rééduquer quoi! Taubira sort de ces corps !

Fildefer


Fildefer



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers