sak ifé nout jordu ék nout demin

Sénatoriales, le quatrième siège à la Droite ou au PCR


Édito
Lundi 30 Mai 2011

La Droite y croit. Plus que le PCR. "Nous pouvons avoir avoir deux sénateurs au palais de Luxembourg". Cette perspective enchante l'UMP nationale qui veut conserver la majorité du Sénat, à Droite. Le PCR peut aussi prétendre à ce siège. Tout dépendra sans doute de l'accord avec les "Modéré" et peut-être quelques socialistes.


Sénatoriales, le quatrième siège à la Droite ou au PCR
L'arithmétique confère en théorie, un siège de sénateur à la Droite, au PCR et au PS. Qui gagnera le quatrième poste ? Pour l'heure, toujours en théorie, la Droite a la meilleure réserve de voix pour l'emporter.

La Droite s'est réunie jeudi soir à Saint-Denis. Il y avait entre autre Didier Robert, Stéphane Fouassin et Michel Fontaine. Le maire de Saint-Pierre compte ses soutiens alors que Paris ne délivrera son investiture que le 24 juin. De son côté, Jean-Paul Virapoullé plus serein et redevenu fréquentable, continue ses prospections.

Son atout, sa légitimité auprès des petites villes de Droite et d'une bonne partie du Centre, pose tout de même un souci à l'UMP : la répartition des voix entre la liste que conduira Michel Fontaine et celle que va mener Jean-Paul Virapoullé. Cela signifie par ailleurs que l'investiture de l'UMP aura moins d'incidence que prévu sur cette élection à Droite.

Si la Droite locale veut gagner ce deuxième siège de sénateur, elle est condamnée à s'entendre. Quand on sait que ses élus ont déjà du mal à s'entendre sur le nom du secrétaire départemental UMP, la tache s'annonce difficile. Toutefois, ce n'est pas plus simple au PCR.

S'il est vrai que le parti communiste peut prétendre à ce quatrième siège de sénateur, les communistes ne peuventpas s'offrir le luxe de présenter deux listes à ces Sénatoriales. Le PCR devra donc composer avec les "Modéré" du Conseil général. Le centriste Michel Dennemont a fait des propositions à Paul Vergès en ce sens.

Mais le maire et conseiller général des Avirons peut-il garantir les 90 voix des "Modéré" au PCR ? La réponse à cette question, sera déterminante dans le choix de stratégie de Paul Vergès...

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit