sak ifé nout jordu ék nout demin

Sénatoriales, le Centre partagé entre Vergès et Virapoullé


Édito
Vendredi 27 Mai 2011

Jean-Paul Virapoullé, sénateur sortant, et Paul Vergès, ancien parlementaire, ont aujourd'hui l'avantage de l'âge, de l'expérience, d'une légitimité politique… et d'un emploi du temps peu chargé. Le Centre, pourtant plus présent dans le paysage politique local, ne fera pas de liste pour les Sénatoriales.


Sénatoriales, le Centre partagé entre Vergès et Virapoullé
Anne-Marie Payet (Modem), sénatrice sortante, est candidate à sa succession au palais du Luxembourg. Michel Dennemont (Modem), maire et conseiller général des Avirons, a également annoncé son ambition d'être candidat à la prochaine échéance électorale. Les deux élus sont actifs sur le terrain. Si Michel Dennemont consulte, Anne-Marie Payet cherche des soutiens efficaces.

Jean-Paul Virapoullé est sans doute le meilleur argument de la sénatrice sortante. Même si les deux parlementaires présentent un bon bilan à l'issue de cette mandature, ce probable accord n'est pas favorable à Anne-Marie Payet, car elle ne sera qu'en deuxième position, derrière JPV, comme lors des sénatoriales de 2005.

Michel Dennemont, lui a choisi de rester dans la démarche des Cantonales de mars dernier. Le maire des Avirons a déjà rencontré Paul Vergès. C'était cette semaine au Port. Le patron du PCR et de l'Alliance a écouté, puis a pris acte de la démarche du conseiller général du Sud.

Une des questions à laquelle l'ancien président de la Région veut une réponse : combien de grands électeurs, Michel Dennemont et le Centre (Modem et divers Droite) vont mettre dans la corbeille. Le maire des Avirons est confiant. Il est vrai qu'en théorie Anne-Marie Payet et lui, peuvent compter une centaine de voix centristes, mais ce n'est que de la théorie, une théorie qu'il faudra divisée par deux, peut-être.

Dans la pratique, les voix centristes pourraient aller pour une partie, vers l'ancien patron de l'UDF à La Réunion. "C'est d'abord une question de légitimité politique. JPV a prouvé à maintes reprises qu'il a la dimension pour représenter La Réunion". Sur ce critère, Paul Vergès à une envergure supérieure.

Le Centre (Modem et divers Droite) en quête d'un parti structuré et fort, veut miser sur "deux valeurs sûres"...

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Raz Le Ki le 28/05/2011 05:02
Messieurs les journalistes, Vous n'en avez pas marre de servir la soupe à ces vieux (...) de la politique ? Vous ne pourriez pas vous intéresser aux jeunes , à ceux qui veulent faire bouger la réunion ? Arrêtez de nous parler de ses vieilles (...) ,on s'en tape ! . Y a t-il encore des gens pour lire vos articles ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit