sak ifé nout jordu ék nout demin

Sénatoriales : de bons bilans, peu de projets, aucun débat et un électorat incontrôlable


Édito
Vendredi 16 Septembre 2011

Gélita Hoarau, Anne-Marie Payet et Jean-Paul Virapoullé, sénateurs sortants, ont sans conteste des longueurs d'avance sur leurs concurrents. Ils connaissent l'institution, ils ont leur réseau et savent comment actionner les leviers. Ont-ils conservé cette avance à une semaine des Sénatoriales ? Non.


Sénatoriales : de bons bilans, peu de projets, aucun débat et un électorat incontrôlable
Paul Vergès l'a souvent regretté en conférence de presse. "La Droite a deux sénateurs qui présentent un bon bilan, et ses élus les mettent de côté". Souvent hypocrite et toujours ironique sur ce point précis, la tête de liste de l'Alliance, en a fait de même, Gélita Hoarau "n'est que deuxième sur la liste communiste". La prime aux sortants, tout comme de bons bilans, est devenue une véritable fumisterie en politique. A tort ou à raison.

Hormis les sortants et Paul Vergès qui parmi les 48 candidats a la dimension d'un parlementaire. Michel Fontaine et Michel Dennemont ont souvent répondu à cette question de la manière suivante : "Il faut d'abord être élu et ensuite acquérir de l'expérience. C'est aussi comme cela doit se faire le renouvellement de la classe politique". Mais comment les "novices" doivent-ils procéder pour réussir la transition ?

L'autre question de ces Sénatoriales : qui en ces temps difficiles pour l'économie et le social, qui peuvent défendre La Réunion avec le savoir-faire de Paul Vergès, Jean-Paul Virapoullé, Anne-Marie Payet et Gélita Hoarau ? Qui a leur connaissance du Sénat, de ses arcanes et de son fonctionnement (en matière de proposition de loi). La Réunion doit-elle choisir entre l'expérience et le renouvellement de la classe politique ?

Quel que soit le choix de ce dimanche 25 septembre, La Réunion est face à une nécessité : ne plus avoir peur de prendre en main son avenir. Et son destin...




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit