sak ifé nout jordu ék nout demin

Sénatoriales : Michel Vergoz "rencontre un à un les grands électeurs socialistes"


Édito
Mardi 30 Août 2011

Michel Vergoz a fait ses comptes pour le scrutin du 25 septembre. La tête de liste socialiste sait que son camp politique totalise 285 grands électeurs. Le conseiller régional veut aller à la rencontre de chacun d'eux" pour leur expliquer les enjeux des Sénatoriales". L'ancien premier secrétaire local du PS s'appuie aussi les autres ténors de son part pour devenir sénateur.


Sénatoriales : Michel Vergoz "rencontre un à un les grands électeurs socialistes"
Le parti socialiste est mobilisé. Ses éléphants sont passés de la défense à l'offensive. Jean-Claude Fruteau, Gilbert Annette, Patrick Lebreton et Michel Vergoz ont donné un coup d'accélérateur à leur campagne sur le terrain. "Nous continuons notre action. Nous travaillons à rencontrer notre famille politique”, explique le candidat Michel Vergoz.

"Notre objectif est de rencontrer un à un tous nos grands électeurs. Nous leur expliquons les enjeux si importants pour notre parti et notre pays. Nous leur donnons des éléments et nous échangeons sur ces mêmes enjeux. Nous devons les convaincre de mener un combat commun, et resserrer l'unité du parti.", précise le conseiller régional.

Michel Vergoz parle d'unité et de solidarité "pour mobiliser contre la politique de casse sociale du gouvernement. Cette fois-ci, nous avons l'occasion de prouver à Nicolas Sarkozy, qu'il faut plus d'équité dans le partage de la richesse produite par notre pays".

"Envoyer pour la première fois dans l'histoire de la cinquième République, une majorité de sénateurs de Gauche au palais de Luxembourg, sera un signe fort, surtout à quelques mois de l'élection présidentielle et des Législatives". Sur la papier, le PS a un nombre suffisant de grands électeurs pour assurer l'élection de Michel Vergoz.

La tête de liste socialiste ne veut pas s'en contenter. "Chaque liste engagée espère recevoir du soutien de quelques grands électeurs des autres partis politiques". Michel Vergoz ira sur d'autres terrains lorsqu'il aura "mobilisé tout le monde dans son camp".




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par PayetHoarauTecher le 31/08/2011 04:45
Donc il sait qu'il ne sera pas élu…
Parler de casse sociale et attendre que des grands électeurs de l'UMP fasse le choix socialiste, reste un rêve de derrière soleil !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit