sak ifé nout jordu ék nout demin

Samuel Mouen et la MCPE contre la "discrimination" faite à EDF


Édito
Mercredi 10 Août 2011


Samuel Mouen et la MCPE contre la "discrimination" faite à EDF
S’attaquer à un symbole comme EDF sur la question de l’Emploi et faire de la surenchère par la discrimination est maladroit et insoutenable…

Le Mouvement citoyen pour l’emploi est partisan de la lutte pour l’Emploi mais aussi et surtout un fervent défenseur des principes et des valeurs de la République…

Poser la question sous l’angle de la surenchère sur des thèses du Front National ne fait pas honneur à ceux qui s’y emploient ; encore moins aux organisations qui le soutiennent dénonce le MCPE.

Après les Comoriens, Mahorais, Zoreils, Malgaches, hier, ce sont des Portugais, des Espagnols et des Italiens qui sont discriminés à tort !...

Et demain ? Interroge le MCPE

Mensonges ou intox, il y a une forme de discrimination dans cette maladroite contestation que ne peut soutenir le MCPE. Et pour cause ?

- D’abord par les Syndicats ont pour vocation de défendre les intérêts des salariés et non pas de les opposer les uns aux autres….

- Ensuite par ce que la méthode est contestable et s’attaque à l’Employeur parfaitement en règle par rapport à la Législation en vigueur dans l’Union Européenne et non à la cause…

- Enfin par ce que désigner certains salariés par une surenchère discriminatoire est contre productif et constitue une atteinte grave à l’égalité de traitement des travailleurs et une violation inacceptable de la Charte des Droits fondamentaux de l’Union Européenne… (article 21)

"Le recours à la main d’œuvre en provenance de l’Union Européenne est parfaitement légal", souligne le MCPE pour le rappeler avec force

- Le préfet de la Réunion n’a commis aucune faute… Si un syndicat estime que la décision est contestable ici, il est en droit de saisir le Tribunal administratif précise le MCPE.

- S’agissant de la Formation, ce n’est pas de la faute des Etrangers en cause si les Réunionnais ne sont pas formés aux métiers dont il est question dans cette détestable contestation insiste le MCPE qui demande un débat avec les syndicats et des parlementaires : un débat contradictoire poursuit le communiqué.

Enfin, le MCPE se félicite du sang froid des dirigeants de EDF et des décisions de bon sens de sa direction quand à l’issue de ce conflit…, conclut le MCPE

Communiqué



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit