sak ifé nout jordu ék nout demin

Route du Littoral : le temps de l'imposture


Édito
Lundi 18 Avril 2011

Pour reprendre un commentaire judicieux vu sur le site de dérision "Zappet.Net" qui disait : "Alors, M. Hulot allez vite au cinéma revoir le film de Jacques Tati "Les vacances de M. Hulot"... Pendant ce temps là, sans vous , au moins pour nous ce seront des vacances !!!!"


Les Vacances de monsieur Hulot - Jacques Tati
Les Vacances de monsieur Hulot - Jacques Tati
Nous sommes entrés de plain pied dans l'ère de l'imposture. Et le joyeux monde politique qui connaît bien le maniement de la langue de bois, participe allègrement à ce tour de carrousel, à l'heure où le "choix des Réunionnais" est de faire une autre hypothèque sur les générations futures.

En effet après le mirobolant crédit de la route des Tamarins, nous, nous apprêtons à suivre la lanterne d'une équipe qui n'a jamais fait ces preuves et qui nous tire vers un autre projet tout aussi pharaonique : "la route en corniche version 6 voies !"

L'équipe qui propose ce projet vient de nous faire la démonstration de son savoir-faire en matière d'organisation politique pour un lendemain en déconfi…ture… Qui a conduit à la ré-élection de Nassimah Dindar et ce après les affres de l'ARAST (1200 chômeurs).

Avec prime au grattage, un plantage monumental dans un kit de communication bourré d'erreurs…

Nous avons les imposteurs que nous méritons…

Il est peut-être grand temps de dire stop aux apprenti-politiciens tout juste bon à dire "je vous donnerais ce que vous voulez" juste pour profiter du miel qui coule de ces grands travaux !

Pourquoi Bello n'a pas voulu de l'Ecoville de Cambaie ? Pourquoi Robert n'a pas voulu du tram-train et de la Rocade prévue par TAK ??

Et pourquoi nous, on doit dire oui à la route du littoral à 6 voies ?

Il est peut-être moins coûteux de réfléchir à une nouvelle distribution dans la manière de créer des richesses sur notre île…

Des centres de télé-travail répartis sur toute l'île, pourraient désengorger le réseau routier actuel et fluidifier les conditions de vie des travailleurs.

L'échellonnage des heures de début de travail, est un moyen simple pour éviter que tous les travailleurs se retrouvent en même temps sur la même portion de route…

Des idées simples qu'il faut bien sûr gérer… Mais là, est-ce de la compétence des élus actuels, prompts à convoquer la presse et le procureur, pour un verre cassé… C'est vrai qu'il y avait crime de lèse-majesté !

Si nous sommes conscients que les politiciens actuels ne peuvent rien pour le développement de notre peuple, alors il faudra se passer d'eux. Se retrousser les manches. Nous pouvons réfléchir, car c'est de l'intelligence collective que nous verrons notre salut…

Peut-être pouvons-nous lister ici des idées de bon sens, les partager, en débattre, même si les pseudo-politiciens, élus sur un ras-le-bol, n'ont pas les capacités à comprendre. Cela pourra toujours servir aux générations futures qui, elles, seront obligées de s'y plier par nécessité cette fois…

"Jusqu'à quand Créole va croire, que la gueule rouvert sous l'entonnoir, lu va sauve son pays, son marmaille ?"

"Ziskakan kréol va kroir, ke la guél rouvér sou lantanoir, li va sov son péi, son marmay ?", a dit Daniel Vabois, poète.

Piment Martin



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par yabici le 19/04/2011 06:29
piment là lé bon mêm ! met enkor lapacé

2.Posté par Oeil-de-Lynx le 19/04/2011 07:06
L'avant-dernière phrase, c'est bien du créole 100 % créole. Compréhensible par TOUS ceux qui savent lire.
Alors, pourquoi ajouter dessous une traduction en graphie gros-doigts compréhensible que par une poignée de gens seulement ?
Les gens qui maîtrisent mal le français comprendront-ils ce charabia ?

3.Posté par Nestor le 19/04/2011 07:10
On ne peut pas envisager une roiute qui fasse seulement quatre voies.
L'erreur monumentale semble bien de vouloir la construire dans l'océan..
Pour durer combien de temps ?

4.Posté par Malotru le 19/04/2011 07:24 (depuis mobile)
À Oeil-de-Lynx,
L'important est ce qui est dit, le sens du message. La forme peut-être multiple et c'est tant mieux. Que penses tu du sens de cette phrase ? Le fait de diserter sur la forme ne doit pas trop faire évoluer le sujet à mon avis. Mais ça participe à noyer le poisson...

5.Posté par Zoé le 19/04/2011 07:57
En créole , en Français qu'importe , l'essentiel c'est que le message passe. C'est très drôle, très vrai, très pertinent...... le reste on s'en fout On se croirait chez Zinfos tout au début, quand ils ne léchaient pas encore. Les canards papier sont morts de leur côté "propre sur eux " , " surtout pas de vague", "il faut faire court" ..... Ils font tellement court, tellement propre, ils font si peu de vague .... que plus personne ne les achète. Ils vont en crever. Comme Zinfos, L'info.re et autres insipidités molles, flasques avec leurs petites vidéos ridicules sans intérêt. Ils jouent à " avoir leur site". De la frime, du racolage de lecteurs sans opinion, sans c........, sans interêts, des "cliqueurs" de bureau . A force d'être aussi pute, ils devraient faire attention car maintenant les clients vont être punis pour consommer de telles putassereis !

6.Posté par MCB le 19/04/2011 12:15
N ti grain d'humour dans un monde sans pitié.
- Si le bande z'imposteurs allaient au cinéma, voir "Tintin à la plaine des sables" pour oublier leurs "idées fixes"..?
- S'ils se plongeaient dans "Zadig et Voltaire", pour parfaire leurs connaissances, à l'instar de Frédéric Lefebvre..?
- Pendant ce temps, MIchel Admette pourrait continuer à chanter: "Moin la peur mi di a ou, moin la peur mi di a ou, passe la route en cornisse.."
- Autoroute à 4, à 6, à 8... n'oublions pas le dicton: "La France i donne!" (enfin, La France, l'Europe, là-bas dehors..?)
- Et le bon peuple, me direz-vous..? Ben, il restera sur le quai pour entendre siffler le train, ou plutôt sur le bord de la route, pour attendre le tram-train.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit