sak ifé nout jordu ék nout demin

Résidence de création aux Terres australes et antarctiques françaises


Culture - Kiltir
Mercredi 4 Mai 2016

Mise en œuvre par le Fonds régional d’art contemporain de La Réunion (FRAC REUNION), et proposée par l’administration supérieure des Terres australes et antarctiques françaises (Taaf) et le ministère de la culture et de la communication / direction des affaires culturelles – océan Indien (Dac-oI) avec le soutien d’Air France, cette résidence de création exceptionnelle a pour ambition de permettre à deux artistes, immergés dans l’univers singulier des bases subantarctiques françaises, d’expérimenter un projet artistique.


Atelier des ailleurs

Résidence de création aux Terres australes et antarctiques françaises
Elle souhaite ainsi révéler autrement des territoires français méconnus, principalement investis par les scientifiques : les îles Kerguelen et la base de Port-aux-Français, l’archipel de Crozet et sa base Alfred Faure, ou l’île d’Amsterdam avec la base Martin de Viviès.

Les deux artistes ont embarqué le 8 décembre 2015 à bord du Marion Dufresne II, navire ravitailleur des Taaf, pour une traversée de 10 à 15 jours vers l’archipel des Kerguelen et l’île d’Amsterdam, où ils ont séjourné jusqu’en avril 2016. Chacun d’eux a bénéficié d’une bourse de 5 000 euros.

Cette initiative vise à inscrire l’art contemporain dans le contexte des derniers territoires éloignés de l’activité humaine. La préservation de la nature et du climat est aujourd’hui un enjeu et une source d’inspiration pour l’art et la création, tout particulièrement en cette année marquée par l’organisation de la COP21 par la France. Occasion unique de renouer avec la conception séculaire du voyage initiatique, « l’Atelier des Ailleurs » permet à deux artistes de délocaliser leur pratique dans des conditions de création et de recherches inédites. Plus généralement, il offre l’opportunité aux scientifiques et aux artistes d’interroger leurs démarches respectives.

Le jury, réuni le 20 août 2015, était composé de trois représentants de l’Etat (Taaf, ministère de la Culture et de la Communication, Dac-oI), de l'EPCC FRAC de La Réunion et de quatre personnalités du monde artistique et culturel : Jean-François Samlong, écrivain ; Roseline Mengin Lecreulx, directrice du lieu d’art contemporain (LAC) à Saint-Pierre ; Caroline Smulders, historienne d’art et commissaire indépendante, François Vigneron, directeur du conservatoire à rayonnement-régional de La Réunion.

Ouvert à tous les champs artistiques, ce troisième appel à projets s’inscrivait dans une démarche plus ciblée et sélective que la précédente édition, visant à inscrire durablement les œuvres, leurs auteurs et les Taaf dans le champ artistique et culturel international. Parmi les projets des 84 participants de « l’Atelier des Ailleurs 3 », dont trente-deux femmes et cinquante-deux hommes, ce sont les arts plastiques, la photographie, et la littérature qui sont le plus représentés.

INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Mars 2021 - 07:50 Le Maloya d'Henri

Dimanche 20 Décembre 2020 - 07:15 FONNKÉR POU VINDÉSANM