sak ifé nout jordu ék nout demin

Quel est l'intérêt de J. Bénard dans cette attaque contre le chantier de la Nouvelle Route du Littoral ?


Politique
Vendredi 17 Mai 2013

Dans un courrier daté du 14/05/13, Jules Bénard, s’attaque, pour la deuxième fois en moins d’un mois, à la majorité régionale. Après un papier au vitriol contre la politique culturelle régionale, voilà que Monsieur Bénard estime que les carrières réalisées pour le chantier de la Nouvelle Route du Littoral seraient soit disant un "désastre écologique majeur" avec en prime "l’enfer"  au programme ! (Oui ! Rien que çà !)


Quel est l'intérêt de J. Bénard dans cette attaque contre le chantier de la Nouvelle Route du Littoral ?
Décidément Monsieur Bénard, vous êtes dans l’exagération et ceci nuit gravement à la cause que vous semblez défendre. Vous perdez, Monsieur, toute crédibilité !

En effet sur le plan environnemental, l’actuelle route du littoral produit des nuisances importantes : rejet direct des effluents (huiles, carburants, gomme pneumatique) dans l’océan, dégradation de la flore et de l’avifaune particulière de la falaise avec les filets de protection et invasion du piège à cailloux entre la falaise et les 4 voies par les trop fameuses EEE (Espèces Exotiques Envahissantes).  

Par ailleurs, l’actuel axe St-Denis/La Possession étant non seulement dangereux et soumis à de fortes contraintes mais aussi nécessaire et urgent à transformer, le projet de la Nouvelle Route du Littoral a donc tout à fait logiquement été déclaré d’utilité publique le 07 mars 2012.

Pour les besoins de la construction de la partie digue de la nouvelle route du littoral, des roches massives (de 3 à 5 tonnes) sont nécessaires.  Or, il n’existe pas de carrières de ce type à La Réunion, la majorité régionale, sur la base du Schéma Départemental des Carrières sous contrôle strict de l'Etat, a donc choisi deux sites, en dehors de l’Espace Remarquable du Littoral, de prélèvement de roches massives : Les Lataniers à La Possession, ancienne zone d’extraction pour la construction du Port de la Possession aux débuts des années 1980 (qui n’avait pas été rebouchée) et Bellevue à St-Paul (actuelle zone classée agricole).

L’exploitation des carrières sera limitée à la durée des travaux de la Nouvelle Route du Littoral (3 à 4 ans). En aucun cas ces carrières ne seront exploitées sur le long terme.
Les deux sites ont été choisis en fonction de leur faible impact sur l’écologie et les espèces naturelles.

Les prédiagnostics écologiques font état de faibles enjeux pour Bellevue et faibles à modérés pour Les Lataniers.

De plus, les sites d’extraction étant à une distance raisonnable du chantier, les émissions de gaz à effet de serre seront limitées et la qualité de l’air ne sera pas affectée. Notons également que la transport de ces roches massives s’effectuera en dehors des heures de pointe de la circulation routière et ne devrait donc pas gêner outre mesure le trafic.

Mais surtout et contrairement à vos allégations Monsieur Bénard et à ce qui a été fait jusqu’ici, est prévu un réaménagement valorisant et pensé des sites. Les sites seront rendus dans un état valorisés par rapport à ceux qu’ils sont aujourd’hui. Le site de Bellevue, par exemple, redevenant un espace agricole plus apte et plus utile pour un meilleur usage pour les agriculteurs.

Enfin utiliser la matière locale c'est éviter d'exploiter des carrières dans les pays voisins et donc encourager la main d’œuvre locale.

Voilà Monsieur Bénard, quelques éléments, qui prouvent que la majorité régionale avec le chantier de la Nouvelle Route du littoral travaille à un meilleur respect de l’environnement et à un aménagement durable de notre île.

LaRéunionEcolo ne comprend pas votre but en lançant de cette façon des polémiques dures contre la majorité régionale. Pourquoi ? Quels sont vos intérêts en la matière ? Nous connaissions votre plume experte sur l'histoire de la Réunion et la littérature réunionnaise. Nous l'avons apprécié en son temps. Je crois que vous devriez vous y cantonner.

Marie-Annick Fougeroux, Secrétaire de LaRéunionEcolo



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Jean-Claude OTTO-BRUC le 18/05/2013 21:24
Bravo Mr. BENARD, vous avez entièrement raison, et le FRONT NATIONAL de la Réunion vous soutient totalement. Vous n'avez d'ailleurs pas à vous justifier: soit un projet est BON pour la population (comme le TRAM-TRAIN) et on le soutient; soit il est complètement FOU et il faut le REJETER . La politique ce n'est pas détruire systématiquement les projets conçus par une équipe aux commandes par la nouvelle équipe en place, car les projets coûtent très chers aux contribuables, et l'intérêt général doit l'emporter.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Juin 2022 - 11:41 Jean Jacques MOREL aime son Pays

Vendredi 3 Juin 2022 - 08:56 Jean Jacques MOREL