sak ifé nout jordu ék nout demin

"Promotion familiale à La Possession !


Édito
Mercredi 26 Septembre 2012

"On connaît les promotions-canapé, les promotions-piston, les promotions-attrape nigaud des grandes surfaces et maintenant la promotion familiale, filiale pour être plus précis. Et ça s’est passé samedi dernier dans la caverne d’Ali Roro et ses 40 valeurs sûres dans la commune bien-nommée de La Possession".


"Promotion familiale à La Possession !
"J’ai gagné mon pari. Un ami militant très proche de la mairie, à qui j’avais prédit la nomination du fils du maire au poste de premier adjoint (suivant la prédiction de mon astrologue chinois) m’avait vertement rabroué : "oté ou lé fou koué, Roland est trop malin pour faire une pareille bêtise !". Et moi-ayant maintenu mon pronostic, l’ami en question le transforma en pari : une bouteille de champagne en jeu.

Samedi, quand j’ai eu confirmation que M. Philippe Robert s’assiérait désormais à la droite de son père-maire, j’ai appelé le camarade en question. Furax d’avoir perdu une bouteille de champagne, il éructa : « tu t’imagines, même le camarade Paul Vergès n’a jamais osé nommer Pierre à la première vice-présidence de la Région et là (je censure) ; c’est du n’importe quoi….. ». Il était tellement déstabilisé que je n’ai même osé lui rappeler ce qu’il me devait désormais. Il s’en souviendra en lisant mon papier.

Est-ce vraiment une surprise, cette nomination ? A mon humble avis, non ! Après la répudiation de Mme. Rivière et la démission de M. Grondin, le respect de la hiérarchie républicaine aurait désigné l’ex- Miss Réunion comme première adjointe.

Mais comme celle-ci a traité notre premier magistrat de dictateur qui ne travaille pas pour l’intérêt général, il m’a semblé incongrue que Roro puisse la nommer à ce poste là ; il ne faut pas exagérer quand même ! Il convient, par conséquent, de féliciter M. Philippe Robert pour sa belle promotion. A lui de prouver à tous les Possessionnais qu’il a toutes les compétences pour mener à bien sa mission. C’est, en tout cas, tout le mal que je lui souhaite.

Cela me rappelle une autre nomination, il y a de cela une bonne dizaine d’années. Notre DGS actuel, pour justifier l’embauche de son beau-frère, a eu ces mots fort romantiques : « A ce poste stratégique, j’ai besoin de quelqu’un en qui j’ai confiance. Et je préfère recruter un membre de ma famille en qui j’ai confiance ! ».Les autres apprécieront….  Inch’Allah !

Il convient aussi, à mon sens, de congratuler la « performance » des opposants en ce samedi 22 septembre; avec eux, l’alternance est en très bonne voie. Assurément !" 

Philippe Lew



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit