sak ifé nout jordu ék nout demin

Pourquoi Paul Vergès veut-il gagner du temps ?


Édito
Mercredi 22 Juin 2011

L'ancien président de la Région Réunion ne veut pas de nouvelle route du Littoral. S'il le voulait, il aurait eu le temps et les moyens de le faire entre 1998 et 2010. Sa seule priorité, c'est le réseau ferré. Ce revirement de plus sur le projet de la route du Littoral n'est qu'un leurre. "La Nouvelle route du Littoral ne se fera pas". Il a peut-être raison. Alors pourquoi consulter la population ?


Pourquoi Paul Vergès veut-il gagner du temps ?
La politique est un art. A La Réunion, Paul Vergès est sans conteste le meilleur en la matière. Et c'est aussi un artiste en matière d'illusion. Sur ce point, il peut être l'égal d'Houdini. L'illusionniste américain d'origine hongroise, a fait disparaître un éléphant de la piste d'un cirque en 1908. Plus d'un siècle plus tard, Paul Vergès prépare un "tour" pour faire disparaître les éléphants du PS local de la scène politique.

Paul Vergès sait aussi hypnotiser. Il endort son public avec des chiffres et des données géotechniques incompréhensibles pour la presse et le public lambda. "Il y a le risque de l'élévation du niveau de la mer, il y a aussi l'érosion des piles à redouter". Il faut vite mettre la route du Littoral à l'abri dans un tunnel, tunnel que la précédente majorité a toujours refusé. Aujourd'hui, c'est indispensable.

Paul Vergès est aussi un homme chanceux, son surnom pourrait être Lucky Luke. Même la météo est en sa faveur. Le 31 mai dernier, pile-poil le dernier jour de la concertation publique, les conclusions d'une étude du programme de surveillance et d'évaluation de l'Arctique, sont publiées. C'est ce rapport qui dit que la fonte des neiges est plus rapide que prévue. Le veinard.

Paul Vergès est avant tout au sens figuré du terme, un pompier-pyromane. Il crée d'abord un feu pour faire diversion. C'est le cas avec sa proposition de distribution de la totalité du bilan de la concertation publique dans tous les foyers réunionnais. L'ancien président sait très bien que la Région Réunion ne répondra pas favorablement à sa demande.

Sa proposition n'est qu'un leurre pour gagner du temps. Paul Vergès tente de ralentir le plus possible le projet de la Nouvelle route du Littoral, au moins jusqu'au mois de mai 2012, période des Présidentielles. L'ancien président de la Région Réunion qui prépare aussi son projet réunionnais pour cette même échéance électorale, joue désormais la montre, car il croit (du moins, il espère) une victoire des socialistes (ou de la Gauche).

Il croit aussi (du moins, il espère) à la possible remise en cause des Accords de Matignon 2, donc du projet de la Nouvelle route du Littoral. Il y croit. Du moins, il en donne l'impression. Si nécessaire, il montre à nouveau de l'intérêt pour la route du Littoral. "Que ça aille vite !". Du moins, il continue à faire semblant.

Paul Vergès l'a répété à plusieurs reprises hier lors de la conférence de presse de l'Alliance : "Notre projet de la route de Littoral était prêt, il fallait l'ajuster et le démarrer. Pourquoi le remanier et rajouter des délais, nous avons déjà assez perdu du temps…"

En douze ans à la présidence du Conseil régional, Paul Vergès a perdu beaucoup plus que cela. Et La Réunion bien plus encore…

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par MCB le 22/06/2011 09:02

Et le réunionnais pris dans la colle jacque ou marabouté, ce qui revient au même!

Tout cela serait MDR ou à PTDR, si ce n'était aussi dramatique! De toute façon, on n'est plus à un gaspillage près! On ne va pas s'arrêter en si bon chemin, avec un public si bien conditionné et réceptif au maraboutage.
Pendant ce temps, notre star pays, pourra continuer de chanter: "Moin la peur mi dis a ou, moin la peur mi dis a ou, passe la route en corniche..."

2.Posté par ALEXIS DE VILLEVIELLE le 22/06/2011 20:12
60 années de bluff, 60 années passées à faire peur à la population, prédisant les pires catastrophes pour la Réunion, mais surtout 60 années pour profiter des indemnités des divers mandats électoraux, pour finir par être imposable à l'impôt sur la fortune. Arret ek sà !

3.Posté par zangoon le 22/06/2011 21:19
Voilà tout est dit Mr Ramoudou, on sait bien que VERGES n'a jamais voulu de la route littorale sinon comme vous dîtes pourquoi n'a-t-il rien fait depuis tout ce temps ?

Pendant des années il a fait croire qu'il était pour cette route et dans le même temps, il a tout fait pour l'empêcher de se réaliser.Un bon menteur on appelle ça !

Cette fois ci, j'espère que les gens ne vont plus être dupes de ces gens qui travaillent contre les réunionnais !!!

C'est grave quand même, il voudrait encore se montrer important en ralentissant la construction de la route.
Moi je pense qu'il faudrait que les réunionnais accélèrent son avancée vers sa retraite définitive car là c'est devenu insupportable !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit