sak ifé nout jordu ék nout demin

Législatives 2012 : Paulet Payet pourra-t-il sauver sa place sur la troisième circonscription


Édito
Mardi 8 Novembre 2011

Au lendemain du premier tour des Cantonales au mois de mars, Didier Robert, responsable de La Réunion en confiance, a endossé l'échec de la Droite. Quelques jours après le second tour où le camp du président de la Région Réunion a été battu au Tampon, le maire Paulet Payet était déjà sur la sellette. Sa gestion communale était critiqué.


Législatives 2012 : Paulet Payet pourra-t-il sauver sa place sur la troisième circonscription
La majorité municipale a même lavé son linge sale en famille. Lundi soir, le linge a été lavé en conseil municipal et en public. Didier Robert a désavoué, sans aucune forme, son successeur. En fait, ce désaveu n'est la conséquence d'une relation qui s'est peu à peu détériorée. Cette situation a atteint son paroxysme. Le clash tant redouté a eu lieu.

En effet, Didier Robert pense aujourd'hui que Nathalie Bassire, conseillère générale du Tampon, est la meilleure candidate de la Droite sur la troisième circonscription. La semaine dernière, il a soumis cette proposition à Paulet Payet qui l'a rejetée. Didier Robert n'a pas apprécié, surtout de la part d'un homme "qu'il a porté au pinacle de la mairie".

Lundi, le responsable de La Réunion en confiance a rappelé à Paulet Payet qui est le patron du Tampon et de la Droite. Ce cinglant désaveu a affaibli l'actuel maire. Si cette situation demeure, même s'il maintient sa candidature aux Législatives 2012, le conseiller régional perdra une bonne partie du bénéfice de l'appareil municipal, et le soutien des élus de Droite…

Le choix de Nathalie Bassire, judicieux ou non, conforte également Didier Robert dans son objectif de renouvellement de la classe politique. "Il y a un moment il faudra prendre une décision…"




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par MCB le 09/11/2011 08:27
A force de se prendre pour le kalife à la place du kalife!
Le grand déballage de la présumée victime sur la place publique et médiatique, est à lui seul un morceau de bravoure ou d'anthologie ou tout ce que vous voulez! Encore un peu, le peuple allait prendre son mouchoir et pleurer en choeur!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit