sak ifé nout jordu ék nout demin

Le statut des fonctionnaires va évoluer


Dans la presse
Lundi 21 Janvier 2013

La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a annoncé, le 17 janvier 2013, un projet de loi lié au statut des quelque 5,2 millions d'agents publics, lors de ses voeux aux partenaires sociaux.


Le statut des fonctionnaires va évoluer
La ministre a indiqué qu'elle souhaitait "soumettre à la concertation prochainement" un projet de loi "qui portera spécifiquement sur la fonction publique".
Elle a précisé qu'à l'occasion du 30e anniversaire de la loi Le Pors du 13 juillet 1983, qui avait rénové et largement modifié le statut de fonctionnaire remontant à 1946, sa volonté était de "réaffirmer les valeurs fondamentales de la fonction publique et actualiser les droits et obligations qui constituent la spécificité et la raison d'être du statut général des fonctionnaires".

"Les lois et les obligations des agents doivent être modernisés et réaffirmés, pour rappeler aux Français les obligations qui s'attachent à la qualité de fonctionnaire et qui fondent la spécificité de leur statut et la fierté de leur mission", a-t-elle également déclaré.

Depuis la loi du 19 octobre 1946, les fonctionnaires ne dépendent pas du régime du droit commun du travail, mais d'un statut qui leur garantit plusieurs droits fondamentaux comme des garanties de traitement, de carrière et de retraite ou l'indépendance vis-à-vis du pouvoir politique.

Les syndicats de fonctionnaires sont très attachés à ce statut, mais les responsables interrogés ne semblaient pas alarmés outre mesure par cette annonce. Lire la suite ici


Le courrier des maires



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 21/01/2013 07:39
" Les syndicats de fonctionnaires sont très attachés à ce statut, " ben voyons faut - il s'en étonner ," Le statut des fonctionnaires va évoluer " TEGO dit O U I et O U I il faudra bien tôt ou tard mettre dans la balance la sur-rémunération des fonctionnaires des Outre-Mer . TEGO souhaite reprendre l'idée ( simple ) de syndicats locaux où ils envisageaient que l'enveloppe financière la sur-rémunération ( 53%) reste à la REUNION et servent par un un système de quotient au plus grand nombre de futurs fonctionnaires à l'exemple d' un département métropolitain qui a droit à un nombre de fonctionnaires , nous demandons pour la REUNION au même nombre ce qui profitera aux jeunes diplômés à concourir dans l'administration de l'état , de collectivités territoriaux ,et le milieu hospitalier . Les temps changent les gars de la fonction public des Outre-Mer et il faut l'admettre nous devons tendre à une économie sociale et solidaire .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?