sak ifé nout jordu ék nout demin

Le retour en grâce de Jean-Paul Virapoullé


Politique
Mardi 22 Mars 2011

Hier, nous avons officiellement uni, le PS et le PCR, Gilbert Annette, premier secrétaire fédéral PS et Elie Hoarau, secrétaire général PCR. Aujourd'hui, laissez-nous vous compter l'union inattendue il y a un an, puis annoncée il y a quelques semaines. Les bans ont été publiés, "oralement". Et l'un des conjoints était absent à la confirmation du mariage.


Le retour en grâce de Jean-Paul Virapoullé
Hier à la conférence de presse, c'est Didier Robert qui était en chemise blanche et pantalon. Imaginez Jean-Paul Virapoullé en robe de mariée immaculée, diadème, bouquet de fleurs et longue traine… C'est vrai ce n'est pas évident. Poursuivons tout de même.

Et revenons un an en arrière, à l'issue du premier tour des Régionales, lorsque seul dans sa petite maison loin de la mairie, du côté de Saint-André, Jean-Paul Virapoullé, assis près du téléphone, attendait un coup de fil de Didier Robert. Lui, jeune et fier, tel le Cid, n'avait les yeux de Chimène que pour Nadia Ramassamy et Eric Magamootoo.

Jean-Paul Virapoullé était alors Don Diègue. "ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie ! N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?…" Ça c'était il y a un an. Depuis, le contexte a changé, le regard sur Jean-Paul Virapoullé aussi, un lifting sans doute. Un premier tête à tête a eu lieu entre les deux (heureux ?) élus, il y a quelques semaines à la pyramide inversée.

Hier, le contrat d'union a été confirmé, mais sans Jean-Paul Virapoullé, ni aucun de ses témoins potentiels : Michel Fontaine, président de l'UMP, et René-Paul Victoria, pourtant présents lors de la présentation de la liste de La Réunion en confiance. “C'est un contrat d'union oral”, a précisé Didier Robert “ça vaut parfois bien mieux que tous les écrits", a rajouté l'intéressé.

Ecrit ou oral, ce contrat d'union ressemble plus à un mariage forcé. Quelle incidence aura-t-il sur le scrutin ? Et que naîtra-t-il de cette union ? Une seule certitude, Jean-Paul Virapoullé n'a plus envie qu'on lui fasse un bébé dans le dos...

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Jeannette le 23/03/2011 13:28
Après tout ce que l'on a entendu pendant les régionales : Victia et Virapoullé OUT ! ... Parce qu'ils avaient perdu leurs municipalités respectives, voilà Didier Robert plus conciliant envers Vira et l'on ne peut que s'en réjouir. Tous à droite unis pour un changement au CG.

Après "la veste" reçue à St-Denis lors de ces cantonales, je n'ai pas hésité quant à moi à proposer un coup de main sur St-André. En avant pour une belle victoire.

2.Posté par payet le 23/03/2011 19:35
"conter" et non "compter"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Janvier 2020 - 11:32 La confusion des genres de la Politique.

Dimanche 19 Janvier 2020 - 10:32 Un candidat sérieux pour Saint-Pierre