sak ifé nout jordu ék nout demin

Le projet PS pour les Outre-mers, ça sent les Etats généraux de 2009


Politique
Lundi 2 Mai 2011

Le Forum des idées sur les Outre-mers, organisé ce week-end par le parti socialiste, s'est conclu sur une liste de trente propositions qui seront défendues par le ou la candidat(e) PS aux présidentielles. Gilbert Annette, Patrick Lebreton, Paul et Françoise Vergès ont participé à cet échange.


Le projet PS pour les Outre-mers, ça sent les Etats généraux de 2009
Lors des Etats généraux de l'Outre-mer en 2009, huit ateliers ont travaillé sur :
- la formation des prix, circuits de distribution et pouvoir d'achat ;
- les productions locales et conditions d'un développement endogène ;
- Quels grands projets structurants promouvoir pour permettre un développement durable en outre-mer ?
- la rénovation du dialogue social, formation professionnelle, emploi ;
- la gouvernance, évolutions institutionnelles locales et adaptation des administrations centrales ;
- l’insertion de La Réunion dans son environnement régional ;
- l'égalité des chances, promotion de la diversité et l'insertion des jeunes ;
- l'identité, culture, mémoire ;

Au cours du Forum des idées pour les Outre-mers, les participants ont travaillé sur quatre thèmes :
- tourner définitivement la page de la "République coloniale" ;
- relégitimer l'investissement public outre-mer ;
- pour chaque outre-mer un nouveau pacte de croissance et de solidarité ;
- en matière institutionnelle, respecter la volonté des populations, accroître la décentralisation.

Si l'on compare les ateliers et les thèmes, le constat est le même pour les Outre-mers. Un constat d'échec tant au point de vue politique, institutionnel, économique, social, culturel et identitaire. Dans cette hypothèse, quel crédit accordé aux propositions du PS, lorsqu'on voit comment ont été appliquées les mesures de la Lodeom (validées en juillet 2009), des mesures votées bien avant les conclusions des Etats généraux, et ce lors du Conseil interministériel de l'Outre-mer (prises le 6 novembre 2009).

Alors quel crédit accordé aux 30 propositions qui en découlent. Quatre éléments à retenir pour La Réunion : maintien de l'octroi de mer, évolution institutionnelle (assemblée unique), continuité territoriale (diminution du coût du billet d'avion), baisse des prix sur les matières de première nécessité, promotion des transports collectifs accès sur le développement durable (tram-train)…

Le PS pense-t-il réussir là où l'UMP est en train d'échouer ?

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Janvier 2020 - 11:32 La confusion des genres de la Politique.

Samedi 25 Janvier 2020 - 11:52 Saint-Pierre à vélo avec ANDA