sak ifé nout jordu ék nout demin

Le phare de Sainte-Suzanne est classé Monument Historique


Dans la presse
Mardi 19 Juin 2012

Émotion et fierté : le Phare de Bel Air a été classé Monument Historique lundi 18 juin par la commission nationale des monuments historiques. 15 ans après son inscription à l'inventaire, ce trésor patrimonial éclaire les côtes de la commune.


Le Phare de Sainte Suzanne a été mis en service en 1846, deux ans avant l'abolition de l'esclavage.
Il a fallu deux ans de travaux pour sa construction.
Dans une île où le transport maritime a occupé une place primordiale, le Phare de Bel Air a servi de repères à de nombreux bateaux. En effet le système de signalisation maritime annonçait la présence des deux gros rochers baptisés le Cousin et la Marianne qui constituaient un danger pour la navigation.

Le Phare de Sainte Suzanne représente un bel héritage maritime.
Il fait partie des mémoires vivantes qui mettent en avant les atouts du Beau Pays. Il a représenté un symbole pour la population de Sainte Suzanne. Sous la lumière bienveillante du phare, les gens pratiquaient la pêche. C'était un moment convivial et de partage.
Le Phare a été aussi une source d'inspiration. Ce cadre reposant, magique chantant la mer a inspiré de nombreux poètes, peintres, chanteurs.
Parmi les nombreux monuments historiques à réhabiliter à Sainte Suzanne (calbanons de Bel Air, usine de Quartier français...), le phare a toute sa place dans le paysage culturel patrimonial Réunionnais.
Ce site agréable proposera des balades reposantes sur la côte. Son classement au patrimoine historique valorisera l'attrait touristique du territoire de la Cinor en leur faisant connaitre notre histoire avec une ouverture sur l'océan indien et le monde.
Ce sera aussi un projet porteur d'emplois directs et indirects pour la commune.

" Phare du beau Pays, phare magique
Guide nous dans la nuit
Phare du Beau Pays, phare magique
Dévoile nous ta vie"
                          Bernard Batou.


Livre réalisé par Bernard Batou et Bruno Bamba
Livre réalisé par Bernard Batou et Bruno Bamba
Je m'associe aux remerciements et aux félicitations de la population réunionnaise dédièes à l'ASMR ( Association pour la Sauvegarde de la Mémoire Réunionnaise) présidée par Bernard Batou pour son attachement à  la valorisation du Phare de Sainte Suzanne. Bernard Batou, écrivain de Sainte Suzanne a dirigé ses recherches vers les archives de Métropole et notamment vers Vincent Guigueno, directeur des Phares et Balises au Ministère de l'énergie, du développement durable et de la mer.
IL souhaiterait ouvrir un musée des Phares et des Balises dans ce haut lieu historique de la Réunion.

En tant que conseillère Régionale siègeant à la commission culture et patrimoine, je ne peux qu'encourager les associations et les différentes institutions à mettre en place ce programme visant la réhabilitation de nos lieux de mémoires.
La connaissance de notre histoire, de notre culture est un élement fondamental pour lutter contre l'exclusion


Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?