sak ifé nout jordu ék nout demin

"Laurence Vergès : une grande dame nous a quittés"


Édito
Dimanche 4 Novembre 2012

Laurence Vergès, née Derouin à Ivry-Sur-Seine le 22 septembre 1924, est morte aujourd’hui, samedi 3 novembre 2012 (ndlr : hier), à 88 ans.


"Laurence Vergès : une grande dame nous a quittés"
Sa disparition nous touche profondément car elle incarnait à nos yeux la femme engagée, contre vents et marées, debout, enracinée dans la terre réunionnaise mais toujours ouverte au monde, têtue dans ses convictions mais jamais sourde aux arguments qui portaient un vrai souffle.

Sa disparition nous touche car, en épousant Paul Vergès, elle épousait aussi la terre réunionnaise, notre histoire, notre identité, et allait en devenir une ardente défenseure et porte-parole.

Arrivée à La Réunion en 1954, avec Paul Vergès, celui avec qui elle aura partagé 65 ans d’existence, Laurence Vergès a marqué l’histoire de notre pays. Son parcours va la mener dès la seconde Guerre mondiale à militer au Parti communiste français, à s’engager sur le plan politique, culturel, et plus particulièrement pour la cause des femmes.

Son engagement dans la vie réunionnaise sera exemplaire. Libraire à St-Denis (Librairie des Mascareignes), dans les années 50, elle sera ensuite journaliste à Témoignages et participe en 1958 à la création à Saint-Paul, de l’Union des Femmes de La Réunion (UFR). La présidence en est assurée par Marie Gamel et Isnelle Amelin occupe le poste de secrétaire générale.

Laurence Vergès a milité sans relâche, pour la cause des femmes, mais aussi pour la reconnaissance de notre identité réunionnaise, pour cet idéal "de justice et de liberté" qui l’a toujours motivée.

Infatigable, elle participe activement dans les années 80 à l’animation de la "Commission Culture Témoignages" qui, notamment dans le cadre de la fête de Témoignages, mène des actions de vulgarisation auprès des scolaires, organise des conférences, des ateliers et des rencontres avec de grands écrivains, penseurs, auteurs engagés : Jorge Amado et Zélia Gattaï, Maryse Condé, André Brink, Louis Sala-Molins, Delia Blanco.

Le maire de la Ville du Port et son conseil municipal tiennent à saluer la mémoire de Laurence Vergès, et transmettent leurs sincères condoléances à la famille, plus particulièrement à Paul, Claude, Françoise, Pierre, les enfants et les petits-enfants.

Jean-Yves Langenier, Maire du Port



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit