sak ifé nout jordu ék nout demin

La maturité de la classe politique


Édito
Dimanche 13 Mars 2011

Samedi soir à la Rivière des pluies Sainte-Marie, la gauche tenait un meeting près du cabinet du docteur Jatob. A moins de deux cents mètres de distance, plus proche de l'église, la droite (La Réunion en confiance) faisait une réunion publique. L'ambiance était détendue et joyeuse des deux côtés.


La maturité de la classe politique
Le cortège de voitures qui a ensuite quitté la cour du docteur Jatob à la fin du meeting, est passé devant la réunion publique de la droite, dans le respect et la dignité. Il n'y avait alors aucune tension perceptible.

Le seul incident passé inaperçu, c'est lorsque la remplaçante d'un candidat de gauche, hors d'elle, a voulu régler ses comptes avec un des responsables de la campagne du camp communiste. Plusieurs interventions dont celle de Paul Vergès, ont été nécessaires pour calmer la dame très colère.

Cet incident n'a pas empêché la bonne tenue du meeting, et l'ambiance bon enfant qui y a régné tout au long de sa durée. Cette bonne tenue contraste bien sûr avec l'ambiance parfois détestables des élections municipales. Sur ce point, il est clair que la classe politique locale a gagné en maturité.

La population, elle, commence à comprendre qu'il ne faut pas laisser la politique rompre des amitiés et briser des familles.

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit