sak ifé nout jordu ék nout demin

La Réunion en confiance prête à laisser la présidence au PS


Politique
Lundi 28 Mars 2011

Dès dimanche soir, les proches de Gilbert Annette ont coupé court à la rumeur. "On ne veut aucune négociation avec l'UMP et La Réunion en confiance". La position du PS a le mérite d'être claire. Mais en coulisses, les tentatives de la droite pour trouver une faille au PS, au PCR et au MDSR, continuent…


La Réunion en confiance prête à laisser la présidence au PS
L'équilibre dans le rapport de force au sein d'un groupe n'est pas forcément un élément positif. C'est le cas au sein de la nouvelle majorité départementale. Avec 33 conseillers généraux, 11 au PS, 11 au PCR et 11 au MDSR, cette égalité parfaite ne permet pas de bien démarrer les discussions.

Car aucun groupe n'a la légitimité que confère généralement l'arithmétique dans ce genre de contexte et d'exercice.  Aussi pour l'heure aucune base de travail n'a été proposé. Ce sera sans doute le projet que souhaite porter Paul Vergès qui devrait servir de point de départ des discussions et de négociations à la nouvelle majorité départementale.

Ces données n'empêchent nullement les supputations. Certains proches de La Réunion en confiance, réfléchissent à une approche et à une base de travail avec le parti socialiste. “Nous comprenons leur position, surtout à 14 mois des élections présidentielles. C'est pour cela nous sommes prêts à les soutenir et à leur laisser la présidence".

Au PS pour l'heure, on ne veut rien entendre...

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par "oubli pa nou" de Métropole le 29/03/2011 07:35
la photographie: décidemment les femmes socialistes sont toujours "oubliées" comme nous les femmes Réunionnaises en Métropole. Femmes Réunionnaises" allon bat".
Pour la lectrice et le lecteur qui veut connaître l'opinion de ces Réunionnaises et Réunionnais- nous sommes la grande majorité- voir les comptes rendus des Rencontres organisées par le Conseil Général- connaître l'opinion de ces compatriotes en Métropole nous les invitons à lire notre lettre à Madame N.DINDAR publiée suite à l'article: "Une nette victoire du camp..." . Nous avons aujourd'hui répondu à Paul VERGES à ses élues, élus de la majorité.
Pour nous, Madame N.DINDAR est disqualifiée pour être à nouveau "au pouvoir". C'est son seul objectif. Elle nous l'a montré, démontré tout au long de ses deux mandatures.- Voir aussi notre lettre ouverte "Oubli pa nou" écrit à Madame N.DINDAR" toujours "dans INFOREUNION.Nous ennonçons les "dégats".
Non! Non! pas elle. Elle est disqualifiée. Son arrogance. Ses promesses jamais retenues. Ses répressions. Sa "politique" de "destruction "de tout ce que nous avions construits avec les anciennes "équipes" du Conseil Général: Christophe PAYET, Eric BOYER et tous les autres-Pas Monsieur POUDROUX: il est l'iniateur de la destruction de ce que nous avons "bati".... Elle et ses amies, amis: ils ont tout détruit. Tout. Et "ça "vient avec des sourires ...NON! Mille fois NON! Pas Madame Nassimah DINDAR.
La sagesse doit l'emporter sur le" calcul des intérêts" de tel ou tel parti politique. La sagesse. Nous demandons des femmes et des hommes qui savent écouter. Des femmes et des hommes qui viennent "regarder" notre vie de tous les jours. Des femmes et des hommes qui sont honnêtes parce qu'elles , qu'ils appliqueront les propositions retenues ensemble. Des femmes et des hommes qui savent que nous qui avons "saut la mèr" nous souffrons. Nous ne voulons plus être ces "gueux" Réunionnais. Nous ne voulons plus être ces oubliées, ces oubliés". Nous sommes profondemment Réunionnaises et Réunionnais. Nous sommes fières d'être Réunionnaises. Nous sommes fiers d'être Réunionnais. Nous le clamons partout. Partout. Qui représentent la REUNION ici et ailleurs: nous . Pas les élues, les élus, elles, eux: la parade. NOUS. NOUS.NOUS.et tous jes jours.
Et notre belle langue: La grès i vant son kor, do fè son mèt. La vérité na in sel koulèr. Mwin té i krwa pa! sa mèsanté minm: Nassimah DINDA.
Un peu de "dignité".

Aimé TECHER
porte -parole du collectif"oubli pa nou".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >