sak ifé nout jordu ék nout demin

L'opposition municipale à Sainte Suzanne : une mascarade !


Édito
Jeudi 6 Juin 2013

"On prend les mêmes et on recommence. Cela prêterait à sourire si l'on ne prenait pas les Sainte-Suzannois pour des "couillons". Quelle crédibilité peut encore avoir le fameux ou plutôt "l'enfumeux" triumvirat Pausé/Alamélou/Grondin ?... Ces trois marauds ont, si l'on ne s'abuse, été quelques temps aux affaires de la cité".


L'opposition municipale à Sainte Suzanne : une mascarade !
"Certes Antonio Grondin, un peu moins chevronné que ses deux accolytes sus-cités et cousin malheureux du sieur Daniel Alamélou (on ne choisit pas sa famille), pourrait-il, à la limite, être considéré comme une triste victime collatérale du système, qui veut qu'à chaque élection municipale, l'on recherche un poste ( plutôt que des responsabilités désintéressées), et si possible bien rémunéré, au sein des services de la mairie.

Mais, il en est tout autre du duo Pausé et Alamélou. Les citoyens de notre cité ont pu les voir à l'œuvre. Il n'ont jamais été aussi critiques de la politique menée par leur mentor d'autrefois, Maurice Gironcel. Ils ont vite oublié la discipline qu'imposait le parti de la dictature du peuple, le PCR.

Ils crachent dans une soupe qu'ils ont pourtant bien souvent dégustés ensemble et à satiété. Même s'il est vrai qu'une certaine Perestroïka, mais surtout une nouvelle lucidité des Sainte-Suzannois avait déjà été amorcée lors du retour en "grâce judiciaire" de l'aiglon rouge.     
    
Ce "printemps de Prague" aux dernières élections municipales, initié certes, par le tamdem Pausé/Alamélou, a permis, c'est vrai,  à la population locale, de comprendre que la toute puissance d'un clan, d'une caste, d'un parti, aux méthodes démocratiques quelque peu contestées et contestables, n'était plus une chose acquise.

Que l'on pouvait prétendre à d'autres édiles nouvelles et plus performantes, car inconnues du système longtemps mis en place par les responsables de la ville, dont faisaient intégralement partie Yolande Pausé et Daniel Alamélou. Ils ne peuvent aujourd'hui affirmer qu'ils n'ont pas de responsabilités dans la gestion calamiteuse des affaires municipales, telles qu'elles ont été gérées par le maire actuel Maurice Gironcel !

A lire la presse aujourd'hui, on dirait qu'il feignent d'oublier d'où ils viennent et qui les a installés où ils sont. Les exemples qu'ils citent dans certains quotidiens de notre île font sourire, et nous rappellent même, qu'à une certaine époque, ils affirmaient le contraire. Quant à Yolande Pausé qui a voulu devenir "calife à la place du calife", elle n'a pas su convaincre. Mais comment le pouvait-elle, elle qui n'a jamais osé dépasser son maître. Nous n'avons pas besoin de vassale.

Sainte-Suzanne a besoin d'une véritable opposition locale qui rompe avec les vieux démons de la politique d'achat de voix par des promesses illusoires ou des alliances contre nature, qui ne font que ralentir son développement économique et social. Sainte Suzanne a besoin d'une équipe qui sache écouter ses habitants, ses projets, ses souffrances aussi, et non pas simplement entendre et promettre, sans ne rien jamais apporter de pérenne à la communauté de notre cité.

Cette équipe, elle se constitue en ce moment. Elle se présentera bientôt à vous de manière concrète. Elle vous expliquera qu'il existe une autre façon de gérer la cité. Plus respectueuse des droits de chacun mais aussi de l'intérêt du groupe. IL est temps de passer à autre chose…"

BR



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Jako le 06/06/2013 05:12
Sainte-Suzanne retient donc son souffle selon BR…

A coup sur, les habitants attendent avec impatience et de pied ferme la constitution de cette équipe qui se présentera de manière concrète ! Et qui de plus, nous expliquera qu'il est temps de passer à autre chose…

Le discours ci-dessus s'inscrit en langue de bois traditionnel… Rien de nouveau à l'Est…

2.Posté par Citoyenne le 06/06/2013 07:50
Cette personne qui se cache sous ces initiales BR écrit surement pour un candidat
Alors qu'il se présente , ce sera plus transparent et honnête
Sainte Suzanne a aussi besoin d'un candidat qui ne cache pas derrière BR

3.Posté par Franck SANSON le 06/06/2013 13:20
Une nouvelle qui semble intéressante....

Nous attendrons pour juger, même si l'initiative reste osée et la bienvenue.

Le dépoussiérage est toujours une bonne chose dans les affaires publiques. La vie de la commune doit pouvoir souffrir la critique et ne jamais perdre de vue l'intérêt général c'est vrai.

Franck SANSON

4.Posté par jason bourne le 06/06/2013 13:47
je suis surpris du procédé dans la rubrique "EDITO" , je m'attendais à un article de Jismy et non une vague propagande de la municipalité !!

5.Posté par Franck SANSON le 06/06/2013 17:27
Jason,

Relis un peu, tu te trompes, c'est tout sauf une vague propagande de la municipalité. L'article ne va pas du tout dans le sens de l'équipe actuelle en place...

A bon entendeur,

Franck SANSON

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit