sak ifé nout jordu ék nout demin

L’illettrisme: un phénomène mondial


Politique
Lundi 7 Septembre 2015

Le phénomène de l’analphabétisme concerne majoritairement les pays en difficulté économique, où toute la population n’a pas accès à l’éducation.
Longtemps, les pays occidentaux se sont cru préservés de ce fléau. Depuis les années 80, les enquêtes internationales, notamment celle de l’OCDE, ont révélé que l’ensemble de ces pays, malgré le développement de l’éducation, était touché par l’autre aspect du phénomène : l’illettrisme.


Colloque illettrisme Région Réunion

Les pays occidentalisés avaient jusque-là sous-évalué l’ampleur de l’illettrisme au sein de leurs populations. Depuis, la plupart de ces pays ont mis en œuvre des actions pour lutter contre l’illettrisme.

En France, la lutte contre l’illettrisme constitue une priorité nationale, inscrite à la loi contre l’exclusion du 29/07/1998. L’article L 900-6 du code du travail précise en effet que: « la lutte contre l’illettrisme fait partie de l’éducation permanente. L’État, les collectivités territoriales, les établissements publics et privés, les associations, les organisations professionnelles, syndicales et familiales, ainsi que les entreprises y concourent chacun pour sa part... »

L’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (anlci) a pour mission de mesurer, prévenir et agir contre l’illettrisme, ainsi que de coordonner et d’accompagner les acteurs de la lutte contre l’illettrisme. On entend ici les actions pouvant permettre au plus grand nombre de maîtriser les compétences clés telles que désignées au niveau Européen.

L’enquête Information et Vie Quotidienne 2004-2005 réalisée par l’INSEE en partenariat avec l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme qui permet d’établir le taux d’illettrisme chez les personnes âgées de 18 à 65 ans a été reconduite en 2011 avec les mêmes outils de mesure que ceux utilisés pour les besoins de l’enquête initiale de 2004 (Module de tests fourni par ANLCI). Les résultats de cette nouvelle enquête conduite par l’INSEE révèlent que 7% des personnes qui ont été scolarisées en France peuvent être considérées en situation d’illettrisme en 2011, contre 9% en 2004. 

Communication Région Réunion



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par kitusé le 07/09/2015 18:01
C'est dommage de ne pas avoir écrit tout simplement ceci : Notre pays compte 2 500 000 personnes âgées de 18 à 65 ans en situation d’illettrisme, dont 116 000 à l'île de La Réunion. Vos pourcentages ne sont pas assez explicites pour celui qui veut s'informer. Rappel : "l'illettrisme touche des personnes qui, après avoir été scolarisées en France, n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul, des compétences de base, pour être autonomes dans les situations simples de la vie courante".

Apparemment votre apprentissage pour mettre un accent circonflexe représente une sérieuse difficulté, non résolue jusqu'à la fin du texte. C'est la démonstration que ce colloque est une usine à gaz et que les 116 000 illettrés ne seront sortis de l'auberge avec votre concours.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue