sak ifé nout jordu ék nout demin

J'ai compris ; " on y va Ensemble."


Politique
Lundi 26 Août 2019

Le Quartier de Bagatelle se meurt !


Depuis quelques temps déjà, le quartier de Bagatelle attire mon attention pour cause, je rencontre sur le terrain des hommes et femmes las, de l’immobilisme de la majorité actuelle.

Dans ce quartier prioritaire où réside plus de 5000 habitants, le décor est vite planté avec ces immeubles délabrés et insalubres et pourtant depuis 25 ans, c’est la même chanson.

Les promesses fleurissent et les projets annoncés peinent à sortir de terre bien que dans les programmes des élections du maire sortant, les réhabilitations et constructions de logements sociaux étaient annoncées.

Les années de mandatures ont passé, les élections approchent à grands pas et le bilan est toujours aussi triste.
 

L’insécurité perdure, les immeubles tombent en ruine laissant apparaître d’épaisse couche de moisissure pouvant porter atteinte à la santé des locataires.
 

Comment en 2019 dans un département français pouvons-nous laisser vivre des familles dans des conditions sanitaires aussi préoccupantes ?

L’amour du Vivre Ensemble, s’est vite transformé depuis et les riverains ne s’en cachent pas. Il appartient donc aux Sainte-Suzannoises et aux Sainte-Suzannois d’ouvrir les yeux et de se réveiller, pour eux et surtout pour leurs enfants.

Outre la problématique du logement, des espaces de vie, une politique sociale, économique et environnementale devait aussi être mise en œuvre afin de remettre du lien entre les Générations mais aussi dans le cadre de la dynamisation et attractivité du territoire de Bagatelle. 
 

Pas de grandes surprises, à ce jour , les zones d’activités récréatives et de commerces, n’existent pratiquement pas, à croire que dans ce quartier, ses habitants et ses jeunes sont passés à la trappe. Et pourtant, de nombreux enfants espèrent toujours l’installation d’un collège et d’une nouvelle école. Les familles sont toujours dans l’attente d’une salle des fêtes.
 

Et la liste, mes chers Amis, est encore très longue. Malheureusement ce constat est le même dans divers quartiers de la commune. Seul Quartier Français sort du lot avec sa zone économique et commerciale. 
 

Enfin, nous ne verrons pas de sitôt la première pierre de cette piscine à haute performance environnementale promise par le premier magistrat et listée dans son programme de campagne en 2014. On ne fait pas de promesses qu’on sait pertinemment qu’elles ne pourront pas êtes tenues ! 
 

Nous devons aujourd’hui, nous rassembler pour retrouver notre dignité et notre fierté d’être des Sainte Suzannoises et des Sainte-Suzannois. Il nous faut redonner du sens à nos vies dans l’action commune, pour l’intérêt général, le bien commun et solder ce problème d’équité territoriale trop marqué.

 

 J’ai compris : « ensemble, on y va.»


Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Septembre 2019 - 08:37 Les promesses ne retardent plus nos horloges.

Samedi 14 Septembre 2019 - 09:32 L'UNION À SAINT-PAUL ?