sak ifé nout jordu ék nout demin

J. Sinimalé : "Il leur faudra des tonnes et des tonnes de tisane pour tenir jusqu’à 2014"


Politique
Mercredi 30 Mars 2011

Communiqué de Joseph Sinimalé à l’attention des Saint-Paulois et de tous les Réunionnais.


J. Sinimalé : "Il leur faudra des tonnes et des tonnes de tisane pour tenir jusqu’à 2014"

Depuis le dimanche 20 mars à Saint-Paul, et les résultats du 1er tour, tout ce qui arrive ou qui arrivera de mal, toutes les manifestations, toutes les exactions, tous les problèmes porteront la signature de M. Joseph Sinimalé selon l’équipe d’Huguette Bello.

On cherchait un bouc émissaire à Saint-Paul, on l’a trouvé. Sini a le dos large tout le monde le sait.

Dernier exemple en date : des familles se sont installées dans des logements en instance de livraison à Saint-Gilles les hauts. Aux informations et à la radio, la cible est toute désignée : c’est Joseph Sinimalé qui est derrière tout cela.

J’invite ces personnes qui m’accusent à déposer plainte.




Je laisse les Réunionnais seuls juges de cette méthode qui traduit un affolement dans le camp de la majorité municipale. Et pourtant 2014 c’est encore loin ! A moins que ce ne soient les élections Sénatoriales, voire les législatives ou les présidentielles qui provoquent ces « poussées diffamatoires ». Alors même que je n’ai pas encore ouvert la bouche, on m’accuse de tous les maux.

Serait-ce du à une analyse approfondie des résultats des cantonales ? En effectuant un calcul simple on se rend compte en effet que les 5391 voix d’avance qu’elle comptait en 2009 sur Alain Bénard n’y sont plus.


Si l’on additionne le score de Sandra et le mien (1918 + 2482), on se rend bien compte que nous sommes à 4400 voix et cela seulement avec 2 cantons sur 5.

Ceci explique peut-être cela ?

Quoiqu’il en soit, la question ne se pose plus, Joseph Sinimalé sera bel et bien là en 2014 souplé t’a Dieu. Au cas où certains ne l’auraient pas bien compris, je le confirme.

Pour revenir aux faits qui sont produits hier à Saint-Gilles les hauts, selon les informations que j’ai pu avoir des habitants du quartier, les élus de la majorité se sont fait refouler et certaines voix ont scandé mon nom.

Cela suffit-il à m’accuser de manipuler des gens dans la détresse ?

Si à chaque fois qu’un Saint-Paulois émet à haute voix son souhait de me revoir à la mairie, ces élus font une crise d’urticaire, il leur faudra des tonnes et des tonnes de tisane pour tenir jusqu’à 2014.

Il y a des problèmes graves à régler pour notre population, il serait temps que ceux qui ont été élus se mettent enfin au travail et arrêtent de brasser du vent.

 

Joseph Sinimalé


Communiqué



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >