sak ifé nout jordu ék nout demin

Hugues Atchy : "La création d'un gazole professionnel a été décidée en 2008 !"


Invité(e)
Jeudi 7 Avril 2011

Le président de l'Intersyndicale des professionnels de la route (IPR), continue la concertation et le dialogue avec ses différents partenaires. Hugues Atchy prépare l'important rendez-vous du 13 avril. Sa profession attend toujours la mise en place d'un gazole professionnel.


Hugues Atchy : "La création d'un gazole professionnel a été décidée en 2008 !"
Combien de syndicats siègent au sein de l'IPR ?
L'Intersyndicale des professionnels de la route (IPR) regroupe une dizaine de syndicats : FNTV (voyageurs), FNTR (routiers), FNTI et SATR (taxi) CNPA (auto-école), ASER (Action syndicale des entreprises de la route), UATECO (artisans et BTP).

Quelle est votre démarche ?
Nous avons choisi de privilégier la concertation et le dialogue. Nous avons adressé divers courriers à la Région Réunion, à la préfecture, au secrétaire d'Etat au transport Thierry Mariani, et à la ministre de l'Economie Christine Lagarde. D'une part, nous avons alerté l'Etat et la Région de notre contexte économique actuel et d'autre part, nous les avons sollicités pour la mise en place d'un gazole professionnel.

Comment allez-vous poursuivre dans cette démarche ?
Nous attendons beaucoup de la table ronde organisée par la préfecture et la Région Réunion. Nous sommes en train de travailler, et ce à partir de divers documents. L'objectif est de faire des propositions lors de cette table ronde, le 13 avril prochain.

Vous allez également vous servir du protocole de 2008 ?
En effet, lors de la forte hausse du prix du carburant de 2008, l'Etat et les professionnels du transport, ont intégré dans le protocole d'accord la création d'un gazole professionnel. Mais rien a été fait sur ce point précis.

A combien, les professionnels estiment le prix au litre, du gazole professionnel ?
Nous ne souhaitons pas imposer de préalables aux discussions à venir. Mais, nous avons bon espoir que ce gazole professionnel coûtera autour d'un euro le litre.

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger