sak ifé nout jordu ék nout demin

FSU : Philippe Laurent reconnaît une carence dans la gestion du temps de travail


Citoyen
Vendredi 8 Avril 2016

Le Premier Ministre Manuel Valls avait confié l'année dernière au Président du Conseil Supérieur de la fonction publique Philippe Laurent la mission de réaliser un état des lieux du temps et de l'organisation du travail des fonctionnaires.


​Communique de presse FSU Territoriale TEMPS DU TRAVAIL DES FONCTIONNAIRES

Ce rapport prévoit 31 préconisations.

En ce qui concerne les 35 h, il reconnaît que "pour plus d'efficience, il vaut mieux parfois travailler bien 30 que mal 35 heures".

Sans remettre en cause les autorisations d'absences de droit pour les événements familiaux, les fêtes religieuses, il(le rapport) s'interroge sur les excès dans certaines structures pour des raisons liées à l'histoire et au bon vouloir des exécutifs locaux.

Le rapport pointe du doigt les heures supplémentaires versées aux agents en temps partiel et au compte épargne temps dont le nombre d'heure explose notamment à l'hôpital ainsi que l'absence de contrôle automatisé du temps du travail.

Philippe Laurent reconnaît une carence dans la gestion du temps de travail et relève une méconnaissance des règles sur le temps de travail.

En attendant que ce rapport soit publié, il redonne une de ses priorités qui est de rappeler la durée légale du travail de 1607 h / an, un rappel qui ne s'adresse pas aux fonctionnaires mais aux employeurs...

Pour la FSU territoriale 

Jean Daniel Maillot



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers