sak ifé nout jordu ék nout demin

Eric Fruteau répond à Jean-Paul Ciret : "Oui je veux laver plus blanc que blanc. Et alors ?"


Dans la presse
Mardi 5 Novembre 2013

"Mais non Monsieur Ciret, ma mémoire n’est pas courte. Que vous me traitiez irrespectueusement de tous les noms c’est votre droit. Cela illustre tout simplement de votre sectarisme et votre insolence. Il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir".


"Faut-il remonter aux années 80 pour voir une plainte de votre part ou de vos amis pour dénoncer des malversations dans la gestion municipale avant 2008 ? Mais depuis ce temps ?  Suis-je obligé de constater que les plaintes de la part des dirigeants de votre parti, ces derniers temps se font rares à l’encontre de celui qui a laissé la ville dans un état d’abandon pas possible et dont la gestion a été si lamentable ?  

Alors le comité pour l’intégrité dans la gestion municipale estime que les Saint-Andréens doivent savoir comment on utilisait les fonds communaux abusivement dans les années 90 via certaines associations. Préconisez vous de taire ses affaires ? C’est ce que vous êtes en train de dire ?...

En réalité la question que les Saint-Andréens se posent réellement aujourd’hui : pourquoi tant de complaisance de votre part  et de la part de vos amis à l’égard de M. Virapoullé ancien maire ? Oui je veux laver plus blanc que blanc. Et alors ?

Oui je ne suis trempé dans aucune magouille. Oui je revendique mon intégrité et ferai tout pour que cette valeur reste le fond dans la gestion municipale. N’en déplaise à l’opposition à laquelle vous faîte désormais partie si je me réfère à vos écrits.

Concernant les dernières régionales et sénatoriales. Effectivement vous revenez dans la vie militante après x années de mutisme et d’abandon. Evidemment le boulot fait face à Virapoullé en votre absence depuis ces longues années (comme si la vie politique locale s’était arrêtée pour vous), vous vous réveillez en vous disant : « ben tiens je vais faire un peu d’opposition ». Sans vous rendre compte que le temps a passé et que l’opposition Saint-Andréenne est désormais de droite…

Faire porter la responsabilité de l’échec de votre parti à Eric Fruteau c’est une importance et une force inattendues que vous me donnez. Je vous en remercie.

Pour les Régionales, la question doit être posée à votre leader. Demandez-lui pourquoi l’échec ? Je n’y étais pas, ni moi, ni aucun membre de la majorité municipale saint-andréenne sur cette liste aux régionales. Cela devrait vous faire réfléchir sur les conditions réunies ou pas qui aurait amené une victoire éventuelle pour votre parti en 2010.

Pour les Sénatoriales, la photo que je joins à ce présent texte montre tout simplement "qu’ils sont venus et étaient tous là" dans notre permanence pour les Sénatoriales. Nous les avons accueillis.  Là-haut à Terre Rouge. Comme nous l’avons souvent fait ultérieurement. Alors M. Ciret, je considère que c’est une injure que vous faites aux grands électeurs minutieusement choisis pour cette échéance particulière.

C’est une injure que de dire qu’ils ont trahi. Je vous invite à revoir cette liste des délégués saint-andréens pour les dernières sénatoriales : vous y verrez des militants tout simplement. Des anciens qui ont tout donné et pour qui être grands électeurs étaient un point d’honneur à leur long engagement. Nous leur avons donné cette possibilité que de participer à une élection aussi importante.

Vous n’arrêtez pas d’insulter ces personnes qui ont tant donné dans leur combat à Saint-André. De même est-ce à dire que tous les conseillers municipaux de la majorité municipale saint-andréenne ont trahi pour les Sénatoriales ?

Même ceux qui sont encartés chez vous ? Demandez-leur de s’expliquer et vous saurez ! Vous perdrez moins de temps…

Vos sorties anti-Fruteau montrent tout simplement que vous ne finissez pas de trahir vous-même les valeurs de notre engagement pour des idéaux. Crachez donc votre venin sur les vrais adversaires du progrès, de la démocratie et du développement. Enfin si vous en êtes capable. Sinon résignez vous à soutenir ces adversaires pour les prochaines élections…

Quant à moi (avec le PLR, avec tous nos amis, militants, sympathisants, élus, Saint-Andréens de bonne volonté,…) je ferai comme d’habitude pour battre la Droite et le clan Virapoullé et faire gagner le camp de la justice, de la vérité, de l’honnêteté, de l’égalité, du pragmatisme et du bon sens pour Saint-André !

Sans animosité et bien cordialement",




Sénatoriales de 2010 : réunion à Terre Rouge devant les grands électeurs de Saint-André.

Maire et conseiller général de St-André



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Calme le 05/11/2013 06:17
A koz Ti fruto y énerve ? Il sent que la fin est proche ? Répondre à ce genre d'attaque est preuve de faiblesse. Comptez les jours mr Fruteau et consorts.... C'est bientôt la fin !

2.Posté par MALABAR le 05/11/2013 08:19
Il faut bien qu'il réagisse de temps en temps, surtout quand un Jean Paul Ciret qui se retrouve une passion politique n'arrête pas d'écrire des aneries! A saint-andré les citoyens ont compris que le PCR veut la peau d'Eric Fruteau et que ce parti est prêt à pactiser avec Virapoulle pour cela ! où est l'intérêt de la population dans tout cela ! la commune de saint andré est aujourd'hui considérée comme étant bien gérée par les organismes officiels, et c'est cela qui dérange !

3.Posté par ben la koué le 05/11/2013 09:18
... '' zanpolpot '' est en retraite ... il s'emmerde ... alors il fait chier tout le monde ... il a toujours été un simple exécutant au PCR ( ''à l'extérieur du cercle de décision'' ) ... en fait c'était et ce sera toujours '' le bouffon de service '' .....

4.Posté par Ordre ou pas le 05/11/2013 12:48
Lle PCR soutient Mr BEDIER Joé qui est lui même totalement opposé à la famille Virapoullé. De plus, je crois que les St andréens veulent tous la peau de Fruteau, celui qui a trompé la population et volé dans les caisses de la commune pour financer sa campagne aux législatives.
Je crois que Fruteau ne s'en remettra jamais ! Le plus étonnant : il est toujours entouré de ceux qui l'ont mal conseillé (dire cab', belle famille...).

5.Posté par Ti-Ray le 05/11/2013 13:03
Eric est descendu bien bas.
Reprocher à JP Ciret d'avoir été absent de l'avant-scène publique à Saint-Andréest d'une grande bassesse.
Tout le monde sait, y compris hors de St-Andé, à quelle maladie J-P Ciret a eu à faire face en même temps que sa compagne se trouvait handicapée par un terrible accident avec 3 petites filles à élever, seul.
C'est une ignominie sans nom à laquelle Éric vient de se livrer. Qu'aurait-il dit, et avec raison, si quelqu'un s'en était pris de la sorte alors que Carlo, son père, très affaibli par la maladie, ne participait plus activement à la vie publique du parti? Qu'aurait-il dit, avec raison, si un analphabète de l'Histoire, avait insulté son oncle, Raoul Fruteau, lorsque celui-ci, malade, s'est retiré de la vie publique portoise ? Carlo et Raoul étaient-ils moins communistes parce que leur santé les conduisaient à être en retrait ?
Quelle honte, quelle tristesse de voir qu'un jeune, bénéficiant des luttes de ses aînés, des sacrifices consentis, des vies données, se livre ainsi à des attaques contre ceux qui, élection après élection, aux côtés d'Ary Payet, Adrien Minienpoullé, et bien d'autres encore, se sont battus sans autre perspective que de recevoir insultes, coups, condamnations, pour qu'un des leurs soit porté à la tête de la mairie volée aux St-Andréens par la fraude, aux amis du Dr Raymond Vergès. Et ce jeune, sitôt élu, crache sur ses aînés, renie les luttes de son propre père en affirmant que, 30 années durant, rien n'a été fait pour lutter contre JP Virapoullé !
Et, sans honte, le voilà affirmant qu'il veut laver plus blanc que blanc alors qu'il se roule dans la fange du mensonge et du reniement !
Le seul blanc qu'il y ait chez ce jeune égoïste prétentieux c'est celui qui le qualifie : un blanc-bec !

6.Posté par Giovanni le 05/11/2013 14:56
Fruteau est allé trop loin dans son arrogance; il était temps qu'on finisse par le recadrer. Et ce maire inéligible de croire qu'il va battre la droite tout seul. Quel nait!

7.Posté par Bayoune le 05/11/2013 15:26
Malabar, le pcr la toujours compose avec la droite. En 1976, la fait vote Virapoullé, dann in ote zélèksiyon, la fait vote pou Lagourgue contre ... zot propre camarade Bruny Payet, candidat lui même aux sénatoriales. A St Benoit la fait vote pou David Moreau contre J.C. Fruteau. Aux présidentielles, pou tire Tipière dann landigman la RiV des Galets, et fé marss ali dosi la zustiss makro ? la fé vote Chirac. Lo viyé Raymond lo grand père la kolaboré avèk lo gouvernèr pétainiste Aubert, et ce CRADOS la été kopin avec Mgr Langavan grand évèque pétainiste. Dans les années 50 la kolaboré avèk M. Rivière de Quartier Français contre les travailleurs. La minm fé vote Legros contre Anette. Lo J.P CIRET konm son nom i yindike il cire les godasses du mandarin... Mi panss ke Erik Fruteau la hérité du militantisme de Karlo son papa, é sa i fé siyé detrwa ciret, ke zot Laurent la pa ginye la mairie dan lo temps ou Serge Sinamalé la barre la route aux Vergès - qui pensaient que la mairie de St André était un héritage du grand père de Laurent la zeunèss robèl dann lo ki in boutèiy larak .

8.Posté par Ti-Ray le 05/11/2013 15:36
Posté à 13 h 03 et toujours pas publié à 15 h 37
Eric est descendu bien bas.
Reprocher à JP Ciret d'avoir été absent de l'avant-scène publique à Saint-Andréest d'une grande bassesse.
Tout le monde sait, y compris hors de St-Andé, à quelle maladie J-P Ciret a eu à faire face en même temps que sa compagne se trouvait handicapée par un terrible accident avec 3 petites filles à élever, seul.
C'est une ignominie sans nom à laquelle Éric vient de se livrer. Qu'aurait-il dit, et avec raison, si quelqu'un s'en était pris de la sorte alors que Carlo, son père, très affaibli par la maladie, ne participait plus activement à la vie publique du parti? Qu'aurait-il dit, avec raison, si un analphabète de l'Histoire, avait insulté son oncle, Raoul Fruteau, lorsque celui-ci, malade, s'est retiré de la vie publique portoise ? Carlo et Raoul étaient-ils moins communistes parce que leur santé les conduisaient à être en retrait ?
Quelle honte, quelle tristesse de voir qu'un jeune, bénéficiant des luttes de ses aînés, des sacrifices consentis, des vies données, se livre ainsi à des attaques contre ceux qui, élection après élection, aux côtés d'Ary Payet, Adrien Minienpoullé, et bien d'autres encore, se sont battus sans autre perspective que de recevoir insultes, coups, condamnations, pour qu'un des leurs soit porté à la tête de la mairie volée aux St-Andréens par la fraude, aux amis du Dr Raymond Vergès. Et ce jeune, sitôt élu, crache sur ses aînés, renie les luttes de son propre père en affirmant que, 30 années durant, rien n'a été fait pour lutter contre JP Virapoullé !
Et, sans honte, le voilà affirmant qu'il veut laver plus blanc que blanc alors qu'il se roule dans la fange du mensonge et du reniement !
Le seul blanc qu'il y ait chez ce jeune égoïste prétentieux c'est celui qui le qualifie : un blanc-bec !

9.Posté par Baswa le 07/11/2013 06:32
Oté Bayoune toussak ou ladi lévré. Pou konèt toussa y fo ou lété an gran elektèr du PCR.
Zordi lo PCR y vé mèt an palss JPV contre Fruteau. Y attak Annette pou ké lo Droite Y gayn Di Dini. Y mèt an bouteye Koka Vally pou pa ambète Michel Fontaine, Sini à St-Paul, pou bat Huguette, etc. Dan toute komun, sauf lo Port ek Possession, zot y soutyen la Droite. An essanz: fé bat Didier Robert pou fé gayn Paul Vergès à la Région. Zot y oubli an zafèr: Sé lo pép ky vot.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?