sak ifé nout jordu ék nout demin

Eric Fruteau : "Mutualiser les réflexions pour amplifier les moyens des CCAS"


Édito
Mercredi 28 Septembre 2011

Le président de l'UDCCAS (Union départementale des centres d'action sociale) a participé aux divers forums du congrès de l'UNCCAS et à plusieurs réunions de l'institution nationale.


Eric Fruteau : "Mutualiser les réflexions pour amplifier les moyens des CCAS"
La situation sociale qui ne cesse de se dégrader sur tout le territoire français inquiètent de plus en plus les acteurs sociaux, a été bien sûr au coeur des discussions. La réduction progressive des moyens financier, amène les CCSA, les UDCCAS et l'UNCCAS à répondre à des questions de plus en plus complexe.

Eric Fruteau en tant que président de l’UDCCAS de la Réunion, a attiré au nom de sa délégation, l’attention des administrateurs nationaux sur plusieurs sujets. En premier lieu, il a posé la question de l’application dans les DOM des conventions contractées au niveau nationales par l’UNCCAS auprès de divers organismes à vocation sociale, humanitaire…. Quelles peuvent être les initiatives prises pour une application au niveau local ?

C'est ainsi que l'UDCCAS présidé par Eric Fruteau a rejeté à l’unanimité le rapport du sénateur Doligé remis au président de la République. Cette loi remettrait en cause l’existence et le rôle de proximité des CCAS et des actions sociales. Cet avis a été partagé par le bureau, le CA et l’AG de l’UNCCAS qui a voté le retrait pur et simple de cette proposition.

L’Union nationale reste  cependant disponible  pour travailler à l’évaluation et à l’amélioration du système actuel. L’UDCCAS prendra l’initiative d’alerter sur ce sujet les parlementaires réunionnais ainsi que les maires  au sein de l’Association des maires.

Lors de la réunion des adhérents des DOM, le président de l’UD a expliqué l’importance de l’action sociale de proximité sur des territoires où les populations sont exposées et dont le seul recours reste souvent les minima sociaux. Eric Fruteau a ainsi plaidé pour la nécessité dune mutualisation des réflexions et des moyens pour les 20 prochaines années, d’une prise en compte globale des difficultés outremer et d’une amplification des moyens des CCAS.

Enfin, suite au projet de réforme des systèmes de financement des SSIAD, qui prévoit une adaptation en fonction du profil des patients et en conséquence une baisse du financement de l’aide à  domicile, l’UD relaiera auprès de CCAS de la Réunion,  la position de l’UN qui demande le report de celle-ci.  En effet, la concrétisation d’un tel projet  entrainerait une perte de dotation des SSIAD et donc aux communes avec indirectement des répercussions négatives sur leurs budgets.




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit