sak ifé nout jordu ék nout demin

Didier Robert confronté aux mêmes soucis que Paul Vergès


Édito
Mercredi 1 Juin 2011

La faiblesse des communes, c'est sans conteste leur centre-ville. L'ancienne majorité régionale a éprouvé beaucoup de soucis pour faire traverser le tram-train au cœur des villes. Le Trans Eco Express rencontre aujourd'hui les mêmes soucis.


Didier Robert confronté aux mêmes soucis que Paul Vergès
Ce que ni Paul Vergès ne dit, ni Didier Robert ne dit aujourd'hui, la majorité régionale décide de l'investissement, mais ne s'occupe nullement du fonctionnement. A terme, c'est sans doute le plus coûteux. Dans le projet tram-train, un des sujets abordés du bout des lèvres et en comité restreint, c'était le coût du passage dans les villes.

Ni la Région Réunion, ni la SR21 n'avait vraiment chiffré la charge financière qui allait grever le budget des communes. De manière générale, il y avait l'entretien et la maintenance des gares, la gestion de la vie économique et sociale, le développement des centre-villes…

La traversée de Saint-Denis aurait coûté à la mairie entre 15 à 20 millions d'€, chaque année. C'est pour réduire ces charges de fonctionnement que Paul Vergès et sa majorité régionale avaient développé à l'époque "la revitalisation et la densification des centre-villes".

Si aujourd'hui, Saint-Pierre et Le Port travaillent sur un projet en ce sens, ce n'est pas le cas des autres communes. Il est vrai que le cadre d'intervention est rigoureux, ce qui exige des investissements conséquents, peu de municipalités ont les moyens de s'y soumettre.

C'est "pour permettre à davantage de villes d'émarger à ce dispositif" que la majorité régionale de Didier Robert a décidé de "modifier le cadre d'intervention, les études et les travaux d'aménagement dans un rayon de 500 m autour du pôle d'échange de transport en commun, pourront être accompagnés financièrement par la Région".

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par GILI le 01/06/2011 06:16
Merci d'éviter fautes de grammaire (1) et d'othographe.
Les lettres sur DSK sont vulgaires et trop psittaciques, comme cette expression de "culotte": à quoi sert de hurler avec les loups et tous les hypocrites, qui font croire aux enfants, par exemple, que le sexe, cela n'existe pas? Tous les êtres humains sont sexués et sexuels!
Vous avez de plus publié un courrier de lecteurs quié tait au bord indirect du racisme concernant Obama et les noirs...prolofiques.
Mas passons..C'était un "courriel de lecteurs".

(1) "...Ce que...ni Didier Robert..ni Paul Vergès ne DISENT..." // !! Faites relire vos textes, faites-les corriger! Payez une correctrice!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit