sak ifé nout jordu ék nout demin

Didier ROBERT défend les grands projets réunionnais auprès de la Ministre de l’Écologie et de l’Environnement Ségolène ROYAL


Citoyen
Vendredi 5 Septembre 2014

Le Sénateur de La Réunion et Président de la Région, Didier ROBERT a rencontré ce vendredi 5 septembre 2014 Madame Ségolène ROYAL, la Ministre de l’Écologie et de l’Environnement. Un entretien qui a permis d’évoquer plusieurs sujets d’intérêt majeur pour La Réunion et les Réunionnais.


Le Président Didier ROBERT a tenu à rappeler à la Ministre la situation de La Réunion sur le plan économique et social et surtout les enjeux cruciaux qui obligent à l’efficacité, la visibilité et surtout à une véritable cohérence entre tous les acteurs : acteurs publics, économiques et associatifs.
La question de l’Écologie est au cœur de l’action régionale depuis 2010, avec un double objectif : une volonté de préservation du patrimoine naturel de La Réunion d’une part ; une volonté de développement d’une économie verte créatrice d’emplois d’autre part.
 
Parmi les principaux dossiers qui ont fait l’objet d’échanges :
 
• la Nouvelle Route du Littoral et sa dimension environnementale intégrée et exemplaire. Le Président de la Région a d’abord rappelé les questions liées à la sécurité pour les milliers d’automobilistes qui empruntent cette route chaque jour. Ce chantier représente par ailleurs une véritable bouffée d’oxygène pour l’économie, pour le BTP et pour l’emploi local. Ce sont encore près d’un millier de jeunes Réunionnais qui seront concernés avec les différents programmes de formation mis en place par la Région. Mais au-delà de ces aspects, Didier ROBERT a rappelé également que la Région consacre plus de 80 millions d'euros au volet écologique et environnemental sur ce chantier. La préservation et la protection des espèces marines, de la flore et de la faune sont scrupuleusement prises en compte dans la mise en œuvre du chantier.
La Ministre, en réponse, a clairement confirmé l’engagement de l’État dans le suivi et l’accompagnement de ce chantier exceptionnel pour La Réunion. La Ministre a également exprimé son soutien au bon déroulement de ce programme d’investissement, un chantier déjà très engagé et qui mobilise l’ensemble des partenaires Europe, État et acteurs locaux à La Réunion.
 
• La contribution des îles face aux changements climatiques.
Ce texte fondateur initié par le Président Didier ROBERT lors de la Conférence Internationale sur le Climat et l’Énergie qui s’est tenue en juin à La Réunion vise à faire entendre la voix de La Réunion et des îles dans leur capacité à agir et à s’engager dans le sens d’un développement durable pour nos territoires. La Réunion est particulièrement en avance sur tous ces sujets liés à la préservation de notre environnement, et la reconnaissance de notre île au Patrimoine Mondial.
 
La Réunion est encore particulièrement engagée dans une politique forte et volontariste menée en faveur de l'autonomie énergétique et du développement des Énergies Renouvelables. Ce document signé par les principaux partenaires de l'océan Indien et à l'échelle internationale ( Climate Group, R20.... ) traduit les préoccupations et les attentes partagées des responsables des territoires insulaires. Un texte actuellement complété dans le cadre des rencontres internationales à Samoa et dans quelques jours au sommet des leaders à New-York.
 
Didier ROBERT a proposé à la Ministre, qui l’a acceptée, la présentation de cette contribution en tant que « Déclaration des îles sur le changement climatique » à Paris en 2015, lors de la 21ème conférence des Parties -COP21-Paris climat 2015.
 
• L’Inscription du Chemin des Baleines au Patrimoine Mondial de l’UNESCO
L’île de La Réunion se trouve sur le chemin des baleines à bosse entre l’océan Antarctique et les eaux chaudes de la zone intertropicale en période de mise bas et de reproduction.
Cette migration qui a lieu chaque année de juin à septembre et les menaces qui pèsent sur l’espèce ont suscité une prise de conscience collective des enjeux que représente la protection des cétacés en termes de biodiversité et de développement pour les îles de la zone sud de l’océan Indien.
 
À l’occasion de la Conférence Internationale sur le Tourisme Durable en septembre 2013, le Président de la Région a proposé l’Inscription de ce Chemin des Baleines au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, une initiative soutenue par Taleb Rifaï, Secrétaire Général de l’OMT. Didier ROBERT a présenté à Madame Ségolène ROYAL cette initiative, portée avec le concours des associations et des acteurs du tourisme à La Réunion. La Ministre s’est engagée à soutenir très fortement ce projet auprès des autorités nationales et internationales.
 
Le Président Didier ROBERT a enfin invité madame la Ministre à un déplacement à La Réunion, l’occasion de partager avec les acteurs locaux toute l’ambition des Réunionnais pour un développement durable et équilibré de notre île.

Région Réunion



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est