sak ifé nout jordu ék nout demin

Débat à Antenne Réunion : où sont les élus de l’opposition ? ?


Dans la presse
Vendredi 15 Novembre 2013

Hier au cours du débat sur Antenne Réunion, les Saintes-Rosiens sont restés sur leur faim. Nous pensions avoir droit à la parole pour exprimer notre avis sur la politique menée par le maire sortant mais RIEN de tout cela. Nous avons assisté à un dialogue sans consistance ponctué de "comme mi dis toujours" (la dit, la pas fait !!)


Heureusement que la journaliste l’a aidé en  vantant les atouts de notre petite ville, certes très belle mais est-ce à mettre au crédit du sortant ?  La nature nous a bien doté mais rien n’a été fait pour profiter de ces atouts. De toutes les réalisations la journaliste n’a retenu que la fête du reggae et Marmailles en fête !!

Où sont les manifestations promises pour la  promotion de notre ville (autour du port, du volcan et ses tunnels de lave, des champs de vanille, de palmistes et de vacoas, du poisson rouge, patrimoine local) de notre population si accueillante, seules capables de faire décoller l’économie touristique source d’emplois ?

Le maire sortant était bien embêté par les questions de la journaliste qui reprenait les arguments d’Oze Sainte-Rose lors de sa récente conférence de presse.
Il  a parlé d’insertion mais les dizaines de jeunes laissés pour compte ne voient rien venir, les offres de stage qu’il a multiplié vont déboucher sur quoi ?  Quelle expérience auront ces stagiaires non encadrés ?

Qu’a t-il fait pour améliorer la réussite scolaire ? Le bâti n’est plus adapté, les classes sont dans des containers.

Quid de la nouvelle école, du nouveau collège, de la cantine centrale, de la médiathèque ? Il paraît que ces bâtiments seraient programmés depuis…2001.
de la poudre aux yeux encore une fois.

Et pourtant , notre sorti-sénateur ne se sent pas concerné, il n’a pas daigné prendre un petit peu de son temps pour donner son point de vue  à la télévision par rapport aux promesses  du maire-sortant. C’est vrai qu’il n’a jamais joué son rôle de conseiller municipal d’opposition.

Vivement les vrais débats auxquels nous espérons apporter notre contribution. Les centaines de jeunes et de moins jeunes qui attendent le changement  ne nous pardonneront pas de laisser toujours les mêmes décider pour eux.

OZE Sainte-Rose



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?