sak ifé nout jordu ék nout demin

Comment dire à un enfant de 22 mois, que son père a tué sa mère ?


Édito
Mercredi 20 Juillet 2011

Cette question m'obsède depuis mardi matin. Et je n'ai trouvé aucune réponse. Pour ceux qui ont déjà eu un jour à le vivre et à le faire, il est impossible d'essayer de comprendre : comment vous avez vécu ces moments indicibles. Et comment faire pour éviter à deux autres familles de vivre ces effroyables souffrances ?


Comment dire à un enfant de 22 mois, que son père a tué sa mère ?
Une femme est morte. Elle avait 20 ans. Un homme l'a assassinée. Il avait 24 ans. Nous avons besoin de savoir pourquoi. Et comment. Nous avons besoin de donner un sens, à un drame de la séparation, une de plus. Ça n'a pas de sens, pour nous qui ne connaît pour l'heure que le terrible dénouement.

Et comme à chaque fois, nous allons revivre à rebours, nous accrocher à des détails insignifiants et sortis de leur contexte, les interpréter jusqu'à leur donner un sens, même si ce n'est pas le bon. A un moment où un autre, ce sera le bon. Il faut que ce soit le bon. A tout prix. Car, nous avons besoin de savoir qui est responsable de ce gâchis.

Ici, c'est l'amour, l'alcool et l'immaturité d'un homme. Son échec qu'il a vu déformer et amplifier par une séparation qu'il ne voulait pas. Qu'il ait ou non une quelconque circonstance atténuante. Il est responsable. Et cela quel qu'ai pu être le comportement de sa compagne. Aujourd'hui, il n'a plus à assumer son geste.

C'est un garçon de 22 mois qui a hérité de cette responsabilité. Il ne le sait pas encore. Et c'est sans doute, ce qui nous fait le plus souffrir dans ce terrible épilogue. Et, plus il grandira, et, plus il prendra consciente du poids de cet héritage. Et, puis un jour, il sera amoureux. Et, il devra alors trouver le courage de dire à cette personne, cette partie de son enfance.

Comment un homme peut dire à la femme qu'il aime, "mon père a tué ma mère" ?




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit