sak ifé nout jordu ék nout demin

Carburants :  "Non, Didier Robert n'est ni dans son rôle, ni dans son droit !"


Dans la presse
Mardi 11 Septembre 2012

La lutte contre la vie chère et contre les monopoles mérite une approche plus sérieuse, plus sereine et plus impartiale pour "La Réunion que construisons ensemble" !


Carburants :  "Non, Didier Robert n'est ni dans son rôle, ni dans son droit !"
"Didier Robert a sans doute,  une ambition politique importante pour l'avenir de notre île, mais cela ne suffit pas  pour oublier un instant, que la vie est trop chère à la réunion, notamment pour les plus pauvres... Pourquoi ?
 
Didier Robert doit être au service des Réunionnais et pas au service d'un parti politique.
 
 Par conséquent, sa position sur la vie chère et particulièrement sur les prix des carburants aujourd'hui, ne me semble pas cohérente par rapport à son engagement au service des Réunionnais  !
 
Pourquoi ?
 
Parce qu'il ne s'agit pas, en matière de vie chère, et particulièrement sur les prix des carburants, d'avoir raison ou tort ... ; il ne s'agit pas non plus, d'être dans son droit ou dans son rôle.
 
Il s'agit, de venir en aide aux Réunionnais qui n'ont pas d'autres choix que la voiture ou la moto pour se déplacer.
 
Il s'agit de réduire une injustice, une inégalité, une de plus, en matière de déplacement et que je sache, la Région est compétente en la matière faut - il le rappeler.
 
Il ne s'agit donc pas d'avoir raison ou tort de participer à l'effort à consentir au profit des réunion nais pour lesquels,  il a "une ambition importante" .
 
Didier Robert aurait tort d'entrer dans une logique de confrontation avec le pouvoir, sur cette question en particulier ;  ayant démontré, dans un passé récent, qu'il savait prendre de bonnes décisions au profit des Réunionnnais.
 
Il ne s'agit pas non plus , de l'obliger à quoi que ce soit ...  Non ! Quelle que soit la décision qu'il prendra , bonne ou mauvaise,  elle sera politique !
 
La question est de savoir si la Région est compétente ou non pour intervenir...  Et si oui, en a-t-elle les moyens ?
 
 Est-elle financièrement en capacité d'accompagner une nouvelle baisse des prix des carburants ?
 
Pour ma part, je propose deux réflexions,  en guise de réponse car, nous oublions assez souvent, que la région a deux types de compétences :
 
 les compétences légales d'une part, qui sont ses prérogatives incontournables, et, d'autre part, les compétences "volontaires" , qui relèvent de la "clause de compétence générale", remise en cause dans le cadre de la réforme institutionnelle de 2010... 
 
Prenons par  exemple, dans le champ de compétences volontaires,  l'aménagement du territoire : la région peut intervenir d'une manière ou d'une autre dans sa politique d'aménagement et, par là même , apporter sa contribution financière.
 
Deuxième exemple, dans le cadre du contrat de projet  Etat - Région, elle dispose d'un autre levier pour agir ... Il ne s'agit donc pas d'une question Gauche - Droite ... Ce serait assez réducteur à mon goût !
 
Je peux prendre un autre exemple, en matière de transport cette fois, rappelant que cette  compétence est inscrite dans le champ de ses compétences en aménagement du territoire si je ne m'abuse ...
 
Il y a,  incontestablement, des manquements coupables qui incriminent la Région,  en tant que collectivité locale, notamment en matière de déplacement pour faire simple.
 
 A qui la faute si la Réunion manque aussi cruellement,  d'autres moyens de déplacements que la moto et la voiture ?
 
La position de Didier Robert est discutable !
 
IL peut contribuer à réduire une injustice en matière de déplacement en développant par exemple , un réseau de transport adapté et qualitatif pour que nous soyons moins dépendant de la moto ou de la voiture et , par voie de conséquence, moins dépensiers,  dans l'usage des carburants n'est ce pas ?
 
SNCF ou RATP en métropole, ils ont le choix : et nous ?
 
La seconde réflexion me ramène  aux compétences volontaires : faut-il rappeler que ces compétences relèvent de "' la clause de compétence générale " et qu'elles étaient , pour une large part , appelées à disparaître dans le cadre de la réforme institutionnelle de 2010 ?
 
Faire participer la Région a un effort à faire pour une baisse des prix des carburants n'a rien d'insoutenable... On ne doit quand même pas tout ramener au débat de boutiquiers : ce n'est pas sérieux !
 
Pourquoi ce qui était possible hier, sous le mandat de Nicolas Sarkozy, ne l'est pas aujourd'hui, sous le mandat de François Hollande ?
 
Le Président Didier Robert est-il sérieux et serein ici ?
 
Personnellement, j'en suis très étonné et je m'interroge sur ses motivations  au regard de la cherté de la vie à la réunion, dont le prix des carburants dans le contexte que nous connaissons.
 
Le Président Didier Robert veut-il mettre à l'abri des opérateurs plus puissants ?
 
Pour toutes ces raisons,  la position de Didier Robert me paraît inopportune. La Lutte contre les monopoles et la vie chère méritent , à mon humble avis , une approche plus sérieuse, plus concertée , et plus impartiale pour " la réunion que nous construisons ensemble " !
 
Qu'en pensez-vous ?"
 

Samuel Mouen



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?