sak ifé nout jordu ék nout demin

​Une rencontre très importante entre le grand maître du Grand Orient de France et Paul Vergès


Politique
Jeudi 19 Mai 2016

Le Parti Communiste Réunionnais a le devoir d’informer nos compatriotes qu’une rencontre très importante a eu lieu ce dimanche 15 mai au siège de notre organisation au Port entre Daniel Keller, grand maître du Grand Orient de France et notre camarade Paul Vergès, fondateur du Parti.


Poignée de mains chaleureuse entre Paul Vergès et Daniel Keller, le grand maître du Grand Orient de France, lors de leur rencontre ce 15 mai au Port.
Poignée de mains chaleureuse entre Paul Vergès et Daniel Keller, le grand maître du Grand Orient de France, lors de leur rencontre ce 15 mai au Port.
En visite à La Réunion pendant deux jours, notamment pour célébrer le 200e anniversaire de la loge l’Amitié à Saint-Denis et pour inaugurer une exposition du Conseil départemental sur ‘’Les Francs-maçons et la mer’’, le responsable de la Franc-maçonnerie en France a tenu à rencontrer le sénateur communiste réunionnais. Durant cette rencontre, il a eu des échanges très intéressants avec Paul Vergès sur la situation actuelle à La Réunion et sur son avenir. Et sur ces questions importantes, de nombreuses convergences de vues ont été constatées entre les deux interlocuteurs, représentants d’organisations spécifiques et indépendantes.

Le P.C.R. tient à souligner à ce sujet que le contenu et la qualité de ces convergences ainsi que la chaleur de cet entretien sont un symbole très fort. En effet, c’est un exemple que le respect de la diversité des opinions n’exclut en rien la possibilité de convergences sur l’avenir de notre pays.

Outre le côté symbolique intense de cette rencontre, celle-ci fut aussi marquée par un rappel historique émouvant : celui que Raymond Vergès a été le vénérable de la loge l’Amitié à La Réunion au cours du siècle dernier. Une période durant laquelle la Franc-maçonnerie a accompli une œuvre sociale et politique exceptionnelle dans le pays, où elle a été notamment un acteur important dans le vote de la loi du 19 mars 1946 abolissant le statut colonial de La Réunion et sa transformation en département français.

Pour honorer la mémoire de Raymond Vergès, le grand maître du Grand Orient de France a remis à son fils une médaille commémorative. Le P.C.R. félicite et remercie chaleureusement Daniel Keller et ses amis réunionnais pour l’organisation, le contenu et le sens profond de cette rencontre, avec les perspectives nouvelles qu’elle ouvre à notre avenir.

Fait au Port, ce mardi 18 mai 2016 

Le Bureau de presse du PCR



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Vivien Durieux le 20/05/2016 15:42
Paul VERGES le lendemain anniversaire l' assassinat d 'Alexis CHAMPIERE de VILLENEUVE le 18 Mai 1946 avec le pistolet du Dr Raymond VERGES où le doyen des Sénateurs était présent ,serre la main le 19..05.16 au Président du G.O.F dont sont membres SARKOZY et son cousin, HOLLANDE contre qui le Doyen des Sénateurs et tout le groupe Communiste du Sénat le 20.11.14 ont voté le lendemain l' assassinat de Christophe de MARGERIE à MOSCOU avait contesté notre Direction de la justice ,niant les 2 explosions d'ARIANE ESPACE et AZF le 21 septembre 2001 à TOULOUSE, ,le groupe Communiste a refusé signer l'enclenchement de la destitution du Président de LA R…

2.Posté par Bayoune le 24/05/2016 08:41
"Outre le côté symbolique intense de cette rencontre, celle-ci fut aussi marquée par un rappel historique émouvant : celui que Raymond Vergès a été le vénérable de la loge l’Amitié à La Réunion au cours du siècle dernier. Une période durant laquelle la Franc-maçonnerie a accompli une œuvre sociale et politique exceptionnelle dans le pays, où elle a été notamment un acteur important dans le vote de la loi du 19 mars 1946 abolissant le statut colonial de La Réunion et sa transformation en département français.
Il se confirme donc, comme l'avait déjà dénoncé Fanal, journal du LPLP, qu'il y avait, pour faire voter la loi scélérate du 19 mars, une collusion, pour ne pas dire un complot diabolique des maçons, des "communistes", du CRADS, des Gaulistes et des socialistes pour que perdure le système colonial sous le vocable de département. - qui a enrichi plus d'un, pour qui, sans travailler, aujourd'hui paient l'ISF. La pa zoli so makrotaze? De cette bande prostitués de « gauche » à solde du colonialisme franSSé ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue