inforeunion : Un regard info politique - Ile de La Réunion - Océan Indien
sak ifé nout jordu ék nout demin

​Un éditeur de poésie à Ille sur Tet


Culture - Kiltir
Dimanche 26 Mars 2017

C’est dans cette ville, la ville de *Joseph-Sébastien Pons, *ou les éditions K’A se sont installées depuis maintenant dix ans poursuivant son travail de défense des cultures minorisées par l’état français. Elles s’inscrivent dans le paysage catalan et publient des auteurs vivant en Catalogne Nord. C’est dans cette ville que la poésie doit s’inscrire et vivre.







La soirée du 31 mars se composera de lectures de trois poètes ayant publié aux éditions K’A et vivant en Catalogne nord.

*Charles Greiveldinger-Winling* vit et travaille en Vallespir.
Né en 1950 écrit son premier poème à l’âge de six ans. Il y a déjà la neige, le train, la grande ville. Depuis l’écriture ne l’a jamais quitté.
Après différents métiers exercés de manière éphémère entre 17 et 30 ans a été journaliste, puis psychanalyste.
Retiré à présent de la vie active.
Outre des autoéditions, deux manuscrits publiés à ce jour : Le Jardin des roses, El Jardí de les roses, poème bilingue français — catalan, tirage limité à 56 exemplaires, avec six gravures d’Albert Woda, aux Éditions de l’Eau à Reynès ; Ces Voix que l’on sent se lever dans le silence du soir, avec un frontispice de Marc Fourquet, aux Éditions K’A à Ille-sur-Têt.
*(collectif) L’arachnoïde éditeur*

*Didier Manyach *vit et travaille à Prades
après avoir parcouru le monde, en particulier l’Afrique et l’Asie, Didier Manyach publie très tôt dans les revues de poésie tout en continuant à voyager, photographier et travailler du Nord au Sud. Il vit actuellement en Catalogne. L’écriture accompagne son itinéraire intérieur. Il a collaboré à des livres d’artistes avec Claude Massé, Michel Fourquet, Odile Arbos Maro et André Robèr.
Il a publié dans de nombreuses maisons d’éditions et publié aux *éditions
K’A* Claude Massé Collages en Têt*, *Migration Piraterie et merveille de
Grâce, Le sombre déroulement des énigmes *et *L’écho du vivant.

*André Robèr *vit à Ille sur Tet
Il crée en 1999 les éditions K’A et commence à écrire en 2000. Dans un premier temps il mélange le créole sa langue maternelle avec le français.
Depuis deux ans il ne mélange plus ses deux langues et écrit soit dans une ou l’autre langue.
Il est le fondateur de la biennale internationale de poésie visuelle d’Ille sur Tet, poésie qu’il pratique aussi. Il a publié une quinzaine de recueils de poésie et un CD aux éditions K’A. il participe à de nombreuses expositions de poésie visuelle dans le monde entier.

André ROBÉR



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 7 Décembre 2017 - 03:56 ​A SAINT-ANDRE, IL Y A CINQUANTE ANS