sak ifé nout jordu ék nout demin

​UNE PAGE SE TOURNE, MAIS QUELLE BELLE PAGE POUR LA PSYCHIATRIE


Citoyen
Jeudi 25 Juin 2015

C’était en juin 2005, que la psychiatrie de Saint-Paul située près de la Grotte des premiers Français et du Cimetière Marin, déménagerait de ce lieu historique de deux siècles et demi, pour s’installer sur le site du Grand Pourpier à Cambaie et devenait du coup un établissement public en santé mentale de la Réunion (EPSMR).


Quelques jours après ce déménagement sur le site de Cambaie, dans cette même année 2005, survenait aussi une délocalisation dans l’Est, pour les patients habitants la commune de St-Benoit, au lieu du site du Grand Pourpier.

L’originalité de ce projet, qui a été piloté par l’agence régionale de l’hospitalisation (ARH), aujourd’hui devenue l’agence régionale de santé (ARS), le Directeur de l’époque M. Michel Brun, de M. Gérard Moutou de la CME, qui demeure toujours un acteur incontournable de l’évolution de la psychiatrie et de l'organisation de la prise en charge de soins, et enfin du Président du conseil d’administration M. Cyrille Melchior. Il s’agissait d’une volonté manifestée de ses acteurs, de rapprocher les patients de l’Est de leur lieu de soins c'est-à-dire à la ZAC de Bras-Fusil: surtout avec la construction des nouveaux bâtiments. Ainsi, le Secteur Psychiatrique entrait dans une logique de proximité des soins aux patients avec toujours des prises en charge diversifiées.

Aujourd’hui, à l’occasion de cet anniversaire, je pense qui est fondamental, de mettre un coup de projecteur sur ce Chef de pôle Est, le Docteur Gérard Moutou, où une retraite se profile parait-il pour bientôt! Lui, avec un considérable CV depuis son arrivée 2002 en poste à la Réunion, avec une carrière extraordinairement riche de la Métropole.

Á l’EPSMR, le Docteur Gérard Moutou a toujours joué un rôle très important pour la psychiatrie, tant comme président de la commission médicale d’établissement (CME) ou en tant que Chef de pôle, comme psychiatre ou encore comme expert-psychiatre auprès de la cour d’appel, avec une simplicité et une modestie déconcertantes pour ce psychiatre renommé de qualités. D’ailleurs, Il fût le premier psychiatre à la Réunion à recevoir, "pour la durée et la qualité des services rendus", la médaille d’honneur de la santé et des affaires sociales, distinction créée en 2012 par le ministère de la santé et viendra s’ajouter par la suite l’insigne de Chevalier de la légion d’honneur.

Une manière à moi, à l’occasion de cette 10 ème année du pôle psychiatrie Est, de souhaiter une retraite bien méritée au Docteur Gérard Moutou. Mais surtout pour le féliciter et le remercier sincèrement de toutes ses contributions et à cet investissement hors pair qu’il a fait, pour faire évoluer les modalités des prises en charge de la psychiatrie Réunionnaise. Favorisant la politique de secteur et de proximité, dans sa bataille pour une structure de gérontopsychiatrie, sur l’amélioration de la qualité de soins avec les moyens adéquates et sur d’autres dossiers aux résultats probants. Oui, votre empreinte de psychiatre restera indélébile à la Réunion et à l’EPSMR docteur. Merci pour vos qualités remarquables pour nous professionnels mais surtout aux patients ! Une page se tourne mais quelle belle page pour la psychiatrie !

Jean Claude COMORASSAMY



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est