sak ifé nout jordu ék nout demin

​Ouverture de la campagne sucrière : que les acteurs de la filière soient soutenus et entendus pour la sauvegarde de la canne réunionnaise !


Citoyen
Vendredi 24 Juin 2016

A la veille de l’ouverture de la campagne sucrière (le 24 juin pour la région Nord-Est et le 11 juillet pour le Sud), Demain La Réunion souhaite une bonne campagne aux agriculteurs réunionnais. Que celle-ci soit synonyme de réussite pour l’ensemble des planteurs avec un tonnage et une richesse conséquents.


Demain La Réunion reste attentif aux difficultés actuelles et à venir de la profession. Le dossier de la canne réunionnaise reste un dossier préoccupant et particulièrement sensible car trop d’incertitudes pèsent sur la filière.

Aussi Demain La Réunion espère que les engagements pris par le Président de la République soient respectés.

Parce que la canne c’est notre histoire et notre patrimoine, parce que la canne c’est 18 000 emplois, parce que la canne c’est un potentiel énergétique, mais aussi la lutte contre l’érosion et la sauvegarde d’une part essentielle de l’économie locale, Demain La Réunion demande aux responsables politiques locaux de s’engager. Il faut tout mettre en œuvre pour que les professionnels de ce secteur ne soient pas victimes de la disparition annoncée des quotas sucriers en 2017 et des prix préférentiels communautaires d’une part et de l’ouverture du marché du sucre à la concurrence mondiale d’autre part.

Enfin Demain La Réunion estime qu’il faudra faire preuve de courage, de volonté politique et d’imaginations pour que tout en soutenant la filière canne et ses produits dérivés, nous puissions diversifier encore plus et tendre vers l’autosuffisance alimentaire.

Bonne campagne à tous !

Demain La Réunion



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers