sak ifé nout jordu ék nout demin

​Mobilisation générale : l’appel du 18 juin pour défendre, promouvoir le savoir-faire local


Citoyen
Lundi 20 Juin 2016

Samedi 18 juin 2016, les 14 organisations signataires du SBA se sont retrouvées au musée Stella Matutina pour entériner l’existence de la Stratégie
du Bon Achat (ou Small Business Act), initiée en 2014 par la CGPME Réunion. Entre la signature des statuts de cette association et l’annonce des nouveaux
venus, cette rencontre entre acheteurs publics et entreprises réunionnaises a constitué un moment fort pour le développement de l’économie réunionnaise !


​Mobilisation générale : l’appel du 18 juin pour défendre, promouvoir  le savoir-faire local
Le 18 juin 2015, quinze organisations professionnelles locales lançaient un appel solennel aux acheteurs publics locaux, afin d'étendre la démarche SBA à l'ensemble de La Réunion.

Un an après, 14 acteurs ont confirmés leur volonté de s’engager dans le SBA. Tous se sont réunis pour enregistrer les premiers succès de cette initiative, véritable atout pour le développement du territoire réunionnais. De nombreuses personnalités du monde économique de l’île se sont donc retrouvées au musée Stella Matutina, symbole des spécificités économiques réunionnaises. Outre la signature des statuts officialisant l’existence de cette association, cette réunion a entériné la venue de nouveaux membres.

Les entreprises réunionnaises sont composées à 96% de TPE/PME. Grâce au SBA, ce vivier économique a enfin la possibilité d’accéder aux marchés publics. Sans cela, parvenir à remporter des appels d’offre face à des grands groupes relève parfois du parcours du combattant pour les TPE/PME. En période de crise économique aigüe, il est devenu vital que l'acte d'achat public soit aussi un acte de développement économique, capable de préserver et de développer nos filières locales.

C’est pourquoi la CGPME Réunion s’est emparée de cette problématique majeure en défendant une adaptation locale de la démarche Small Business Act, qu’elle appelle aussi « Stratégie du Bon Achat ». Désormais, acheteurs publics et TPE/PME ont un lieu de rencontre grâce au SBA. « Mettre en lien commande publique et TPE/PME était une priorité pour la CGPME Réunion, explique Dominique Vienne. Nos petites entreprises rencontrent des difficultés à faire face aux plus grosses structures. Nous nous devions d’intervenir pour qu’elles sortent gagnantes, notamment des appels d’offre. La priorité de la CGPME Réunion est bien de répondre aux problématiques quotidiennes de ses adhérents ! »

La CINOR, par exemple, a opéré une remarquable modification dans ses achats. En 2015, sur les 366 marchés attribués (représentant un volume financier de 26 584 514,16 € HT), la part de marchés attribués aux TPE/PME en montant s’élève à 96,79 % (soit 25 730 077, 61 € HT). Il y a eu 21 contrats de sous-traitance conclus, dont 17 par des TPE et 3 par des PME, pour un volume financier global de 475 971,47 € HT.

Un événement à rayonnement local avec un développement optimal !

Le Bureau a été élu

Président : Dominique Vienne CGPME Réunion

Vice-Présidents : Vincent Kersuzan FRBTP, Cyril Rickmounie UPA, Morgane Trapu CINOV, Joël Sorres FRCA, Jean Tessier CROAR

Trésorier : Philippe Arnaud Digital Réunion

Secrétaire : Pascal Quineau ADIR

source l'agence gbo



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers