sak ifé nout jordu ék nout demin

​L’égalité envers les ultramarins selon Monique Orphée


Politique
Lundi 20 Avril 2015

Hier, en première lecture, le projet de loi Santé a été approuvé par l’Assemblée Nationale ; une occasion pour Monique Orphée, notre députée PS de sortir de l’ombre à la lumière, il est vrai qu’entre les deux il n’y a qu’un pas !
Madame la députée, l’altruiste penseront les plus naïfs, nous explique à travers une interview quel sera l’impact de cette loi pour l’Outre–Mer, elle se voit déjà à la place de Georges Pau Langevin.


​L’égalité envers les ultramarins selon Monique Orphée
Dans son récit nous apprenons ses inquiétudes quant aux graves  inégalités dont souffrent les territoires ultramarins, un défi à relever selon ces propres propos ; ajoutant même afficher une grande ambition au moyen de  plans d’actions efficaces et financés en fonction des spécificités de nos territoires.

Autant dire qu’elle ne manque pas d’air ! bien consciente que la santé est d’importance capitale, je suis sidérée du fait que cette députée, à une heure aussi grave, celle de pertes humaines dont un enfant de 13 ans suite à des attaques de squales, ose nous sortir le grand jeu sur les inégalités que nous pouvons rencontrer par rapport à notre Métropole et sur la prise en compte des spécificités Domiennes dans les  projets de loi !

A quand la remise d’un rapport par Madame la Députée PS au gouvernement  indiquant les modalités selon lesquelles il serait possible d’instaurer des mesures urgentes pour freiner voire éradiquer  la crise requin à la Réunion ?  A quand l’intégration de manière expresse des spécificités ultramarines dans la stratégie Nationale ?

Votre autisme s’agissant des inégalités par rapport à l’Hexagone qui impactent fortement notre territoire demeure,  votre pathologie n’est autre que celle de l’inaction et de l’incapacité à mettre en exergue toutes ces inégalités, des freins que nous réunionnais rencontrons chaque jour du fait de l’éloignement et des spécificités insulaires. La continuité territoriale, numérique, la présence de squales mangeurs d’hommes sur nos côtes, le monopole sur les carburants, le logement social, l’emploi … sont autant d’exemples des urgences qui devraient faire partie de vos priorités pour La Réunion. Que vous nous parliez Santé est tout à votre honneur, dans la mesure où vous ne le faites pas pour couvrir lâchement l’absence de promptitude dans vos actions. Nous attendons des mesures particulières au DOM pour résorber toutes ces inégalités.

Il est temps de cesser de tourner autour du pot, de tourner le dos aux Réunionnais,  l’égotisme du Parti socialiste est à mettre de côté pour  un travail plus efficient. Si le pragmatisme n’est pas votre tasse de thé, Les réunionnais ne vont pas accepter  plus longtemps cette situation de déni.

Sophie Maillot



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue