sak ifé nout jordu ék nout demin

​L’HISTOIRE DE L’USINE STELLA DEVENUE MUSÉE, C’ÉTAIT IL Y 25 ANS !


Citoyen
Vendredi 22 Juillet 2016

Il y a 25 ans, installé au cœur de l’ancienne Usine Sucrière de Stella Matutina fermée en 1978, que la vieille Usine abandonnée et délabrée au fil du temps, fut sauvée par le Conseil Régional de La Réunion en 1985, pour devenir un Muséum 6 années plus tard.


L’histoire a commencé il y a déjà 38 ans, quand la Direction vers juin 1978 venait nous annoncer cette très mauvaise nouvelle, qui aura l’effet d’une bombe, l’arrêt définitif de l’activité de l’Usine Sucrière de Stella. Un véritable cataclysme qui s’abattra sur la cité de Stella mais aussi des quartiers avoisinants, les Quatre Robinets, le Grand-Fond, le Portail voire la commune de Saint-Leu.

Cette fermeture a été un drame social sans précédent pour la population, car l’Usine Sucrière de Stella Matutina « l’étoile du matin » du coup venait de s’éteindre. Elle, qui a été le poumon de la ville et des quartiers pendant plus d’un siècle. Il me reste aujourd’hui encore le souvenir de ces jours sombres où ces« travayèrs tabisman » criaient leur colère, leur dépitassions, eux qui ont tout donné dans cette Usine, même la vie pour certain. Du reste, une cicatrice qui ne semble pas totalement refermée aujourd’hui encore.

Pourtant, après les 7 ans d’abandon de ce vestige en ruine, lieu qui faisait tout un pan de l’histoire de La Réunion, du sucre et de St-Leu, que le projet de Musée va naître vers 1985 chez nos élus du Conseil Régional dont le Maire de St-Leu de l’époque M. Mario Hoareau. Le rachat de la vieille Usine « délabrée »fut entrepris pour une transformation en Musée, mais aussi avec l’achat d’environ 85 hectares de terrain qu’on appellera « le grand Stella » coupé par la route des tamarins actuellement.

Finalement, c’est un matin du 26 juillet 1991, que la nouvelle « étoile du matin » va de nouveau se remettre à briller, pour mettre en lumière aujourd’hui encore, l’histoire de la sucrerie et de ces hommes, un vrai patrimoine culturel, industriel et humain.

Et, c’est ainsi, que ce fascinant Musée fût inauguré le 26 Juillet 1991 par M. Emile BIASINI, Secrétaire d‘Etat Délégué auprès du Ministre de la Culture et de la Communication, Porte Parole du gouvernement chargé des Grands Travaux, et de M. Louis MERMAZ, Ministre de l’Agriculture et de la Forêt, et que l’ancienne Usine de Stella Matutina deviendra le Muséum de Stella avec le label Musée de France.

Malgré tout, ce lieu rempli d’histoire reste toujours la mémoire des « travayèrs tabisman » et s’y trouve encore aujourd’hui cette « âme créole » bien qu’un véritable tournant ancré de modernité s’est imposé depuis sa réouverture en 2015. Car, derrière chaque machine, chaque lieu, depuis la plantation de la canne à sucre « dan' bitasion » jusqu’à la fabrication du sucre, se trouvaient des êtres Humains, ce qu’on appelait les « travayèrs tabisman ».

D’ailleurs, ce sera une belle occasion peut-être, pour le Président de la Région dans le cadre des 25 ans du Musée Stella Matutina, de rendre aussi un hommage appuyé à ces grands hommes qui ont construit l’économie de La Réunion et qui représentent encore à eux seuls, cette bibliothèque remplie d’ouvrages pour La Réunion à travers leurs témoignages vécus.

Mais, l’hommage sera aussi complet, le jour où le Président de la Région annoncera (peut-être bientôt !) à la dizaine de familles, installée à côté du Musée depuis plus d’un demi-siècle, une rétrocession par une vente symbolique de leurs parcelles de terrain. 

Ce sera je pense, le plus bel hommage que le Président de la Région pourra rendre à ces « travayèrs tabisman ».

Jean Claude COMORASSAMY



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Faivre Daniel le 23/07/2016 07:46
Merci Jean-Claude pour qu'il ne sois pas oublier

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers