sak ifé nout jordu ék nout demin

​Femmes


Citoyen
Lundi 7 Mars 2016

En ce jour où toutes les publications iront encenser les féministes, je partirais plutôt vers une réconciliation de la femme et de l’homme.
Ces deux êtres qui sont nécessaires à la vie…


Le féminisme met face à face et en opposition les deux parties de notre espèce.
Une opposition totale, d’un côté les hommes et de l’autre les femmes.

C’est la relation harmonieuse de ces deux êtres différents mais complémentaires qui a toujours guidé le chemin de notre savoir vivre ensemble…

La reconnaissance de toutes les composantes du peuple Réunionnais est un axe d’actions incontournables pour un développement culturel qui nous est profitable.

L’éducation de notre jeunesse ne peut se passer de la partie culturelle maternelle.

Ma maman, est la femme qui m’a donné la vie et cette force de caractère qui a fait de moi une battante… 
Je l’admire, c’est mon modèle, celle qui m’a permis d’aimer la vie et d’agir pour la vie…

Notre société doit laisser suffisamment de place pour que chaque individu puisse être fier de sa maman.

Sans cette fierté, notre futur peut paraître bien sombre… Les faits divers qui font les ventes des journaux aujourd’hui doivent laisser la place à des histoires de réussites individuelles et collectives.

C’est pour tendre vers ces buts que le projet que nous défendons aujourd’hui à la Région a mis la culture au centre de toutes les attentions.
C’est sûr que ce chemin est encore long et semé d’embûches…

Mais nous avons déjà parcouru un bout du chemin…

Aline MURIN HOARAU



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers