sak ifé nout jordu ék nout demin

​De l'inconséquence de nos gouvernants...


Citoyen
Samedi 23 Juillet 2016

L'Allemagne, plus particulièrement « Munich » et sa population, viennent ce soir d'être les victimes d'un « énième » attentat. Toujours aussi lâches, les assaillants terroristes, au nombre de trois semble-t-il, à l'heure où j'écris ces lignes, auraient abattu, dans un centre commercial, une dizaine de victimes. Le nombre de blessés est encore inconnu.Les terroristes sont en fuite.


Ce qui se passe en Europe et en France est dramatique. Les Gouvernements en place ne peuvent plus s'exonérer de leur part de responsabilités dans ces véritables carnages, qui touchent dans leur chair, des peuples civils européens, pourtant pacifistes et accueillants.

Les politiques menées au Moyen-Orient par la coalition dont la France et au sein de l'Union Européenne, apportent chaque jour davantage, leurs lots de malheurs quotidiens. Les derniers attentats perpétrés en Europe en sont les « meilleurs » fruits. Tout cela ne peut que malheureusement prospérer, tant nos gouvernants ont laissé à dessein, fertiliser ce terreau malsain.

D'un côté, une « OTAN », téléguidée par les intérêts économiques des Etats-Unis, à laquelle les Présidents français SARKOSY et HOLLANDE se sont totalement ralliés, mettant nos armées nationales dans un état de déliquescence et de dépendance jamais égalés. Cette soumission de la défense française aux desseins de la politique étrangère de Washington, ne peut être que source de problèmes à venir.

En Irak, mais aussi en Syrie notamment, où les rebelles sunnites intégristes, dits « modérés » et pour beaucoup récupérés par « Al Nostra », sont formés et armés par la coalition, dont la France, pour lutter contre Bachar El ASSAD. Ces « rebelles », fanatiques, manipulés, n'ont de « modéré » que le nom. Ils n'hésitent pas à commettre nombre d'exactions qualifiées de « crimes contre l'humanité » ou « crimes de guerre ». Comme celui de la décapitation d'un enfant, au couteau, qui circule aujourd'hui sur les réseaux sociaux. Ce sont ceux-là mêmes, dont un ancien ministre des Affaires Etrangères avait affirmé, qu'ils faisaient « du bon boulot ».

Devant la résistance des armées et du peuple du Président Bachar EL ASSAD (qui n'a jamais d'ailleurs jamais rien entrepris contre la France, comme d'ailleurs la Libye de KADHAFI), certains rebelles musulmans intégristes, d'origine étrangère, ont abandonné le combat, mais pas l'idéologie et rentrent donc « chez eux ». Ils ont la plupart du temps une double nationalité et celle qu'ils choisissent au retour, est bien évidemment la plus permissive et la plus avantageuse pour leur avenir. La France attend plus de 150 d'entre eux. c'est dire le « brûlot » sur lequel vont devoir travailler les services de sécurité français, sans compter ceux déjà radicalisés sur le territoire, au nombre d'environ 8250 individus. C'est une véritable armée d'Allah. D'autres pays européens en attendent aussi tout autant, si ce n'est plus.

Pour l'heure, aucune mesure ne semble avoir été prise pour juguler ces véritables « chevaux de Troie », que constituent les mosquées salafistes (que refuse de fermer à ce jour, le gouvernement français), et les centaines de «  no go zones », dans lesquels l'autorité de l'Etat français, ne s'exerce plus. On ne parlera même pas des villes déjà sous-influence « salafistes », comme Trappes et tant d'autres, déjà dénoncées par des spécialistes.

Comment ne pas avoir entrevu les conséquences possibles et négatives de cette immigration massive démesurée, mais surtout incontrôlée (de l'aveu même d'Angela MERKEL...) sur le territoire européen. Cette folie migratoire vers l'Europe, que les Etats-Unis, (qui parallèlement ont édifié un mur à la frontière du Mexique pour repousser toute tentative d'immigration chez eux...) et forcément l'Europe appelaient de leurs vœux.

Si en effet, tous les musulmans ne sont pas des terroristes, en revanche tous les terroristes se déclarent être des musulmans. L'Allemagne, a elle seule, a accueilli plus de 1.2 millions de migrants et la France plus de 77 000 officiellement. Il faut arrêter de se voiler la face et appréhender enfin le fait que ces centaines de « soldats d'Allah », véritables bombes humaines radicalisées, se sont aujourd'hui infiltrés en Europe via cette émigration, et sont prêts à passer à l'acte sur simple demande.

Il est bien temps maintenant, après avoir menti aux peuples d'Europe, avec l'aide de médias télévisuels aux ordres, de leur affirmer droit dans les yeux, qu'ils vont « devoir vivre avec le terrorisme », comme a osé le faire le premier ministre français. D'avoir oser faire croire, pour certains, inconscients, que la France notamment, pouvait accueillir sans limite, une immigration musulmane massive, refusant nos principes laïcs, républicains et démocratiques.

On a les élus que l'on mérite dit-on... Je crois plutôt que les Européens ont fait de cette « Union Européenne », un véritable monstre. Que cette « Europe de la Paix », s'est transformée en « Europe de la Guerre », à l'instar de cette « OTAN » plus meurtrière chaque jour et qui s'est imposée à l'institution, comme seule alternative possible pour assurer sa défense. La diabolisation de la Russie a permis d'imposer la suite. La faiblesse politique et corruptible des élus nationaux et européens a naturellement fait le reste.

Ce soir, c'est l'Allemagne qui est meurtrie. « Munich » est un fâcheux hasard, qui rappelle à tous, l'abandon des peuples européens, par des élus qui étaient sensés les protéger.

A méditer....

Marc LEWITT



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers