sak ifé nout jordu ék nout demin

​COMMUNIQUE DE LA VILLE DE SAINT-PHILIPPE


Politique
Vendredi 3 Juillet 2015

La Commune de Saint-Philippe rappelle que le drame intervenu mardi 23 juin dernier a provoqué une grande et vive émotion, tant en mairie qu'au sein de la population.


L'équipe municipale avait immédiatement mis en oeuvre les mesures suivantes :
- un soutien et des condoléances adressées à l'épouse et aux proches de l'agent ;
- la prise en charge des collègues de l'agent par la mise en œuvre d'une cellule de soutien psychologique le jour même du drame ;
- la fermeture complète des écoles et cantines du Centre, afin de protéger les élèves et les agents concernés ;
- la déclaration d'accident de travail auprès des organismes concernés ;
- l'organisation d'une réunion en présence de spécialistes de la Cellule d'Urgence Médico-Psychologique (CUMP), le lundi 29 juin 2015, destinée à évacuer le traumatisme chez les agents touchés par cet évènement grave ;
- l'accompagnement de la marche blanche organisée le samedi 27 juin 2015, en présence d'élus (notamment l'adjoint délégué aux ressources humaines), avec l'appui de la police municipale.

Plus d'une semaine après ce drame, l'émotion est toujours palpable. Mais vient désormais le temps de la compréhension des évènements qui ont conduit Jean Hugues Marie à mettre fin à ses jours.
Pour ce faire, le Maire de la commune de Saint-Philippe a pris la décision dès le jeudi 25 juin 2015 de lancer une enquête administrative interne, à laquelle sera associée le Centre de Gestion qui est un organisme indépendant.
Cette étape est en effet essentielle afin de nous aider à mieux comprendre et nous apporter des réponses étayées, ainsi qu'à la famille de l'agent. Il est en effet important de ne pas s'appuyer sur des supputations infondées sur fond de règlement de compte politique, voire personnel.

Il est primordial de préciser que l'agent disparu avait été reçu, suite à sa demande de rendez-vous, par le Maire en date du 24 décembre 2014 au matin. Monsieur Marie n'avait alors, à aucun moment, fait état de difficultés relationnelles dans son travail. Il souhaitait juste avoir confirmation ou infirmation de rumeurs selon lesquelles il allait être déplacé. Le Maire lui avait alors répondu que la question de son déplacement n'était pas d'actualité et l'agent était reparti satisfait.

Au vu de ces éléments, l'équipe municipale reste sereine et prendra toutes ses responsabilités pour que la lumière soit faite dans les meilleurs délais sur les faits tragiques survenus.

Cabinet du Maire de Saint-Philippe



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue