sak ifé nout jordu ék nout demin

​Boycott des Jeux des Iles : la faute à François !


Politique
Lundi 3 Août 2015

Les Jeux des Iles de l’Océan Indien promettaient d’être une belle fête de sport, d’amitié et de fraternité.
C’était malheureusement sans compter sur les calculs politiciens d’un gouvernement en manque de popularité, qui, pour essayer de flatter l’électorat, a provoqué un clash diplomatique.



Car si les Comores ont quitté les Jeux, ce n’est pas de la faute des organisateurs réunionnais, ni des autorités comoriennes, encore moins des sportifs de Mayotte ou des Comores : c’est bien de la responsabilité de l’Etat français.

Quelle utilité de créer un tel incident lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux des Iles ? Un mode opératoire avait été trouvé, qui satisfaisait tout le monde, puisqu’il avait été accepté par tous. Alors pourquoi le modifier ? Tout simplement pour essayer un bras de fer avec les Comores, pays parmi les moins riches du monde ? Que l’on souhaiterait que l’Etat français et notre président fassent preuve de la même fermeté à chaque fois que les intérêts français sont réellement bafoués, notamment par l’Union Européenne ou les USA dans le cadre du Traité de Libre Echange ! Mais non, c’est tellement plus facile de montrer qu’on est fort quand on s’attaque à plus faible que soi, qui n’est pas en mesure d’appliquer de réelles mesures de rétorsion. Du coup, les Comores ont utilisé la seule arme qu’il leur restait : le retrait des Jeux.

Qui a gagné dans ce conflit ? La réponse est simple : personne ! 
Qui a perdu ? L’ensemble des sportifs, qui rêvaient de cette confrontation amicale qu’ils avaient préparée sans ménager leurs efforts. Mais aussi La Réunion, qui passe pour être mauvais organisateur et mauvais hôte.
Franchement, au moment où nous savons que l’avenir de La Réunion passera par une plus grande coopération notamment économique avec nos voisins, on aurait aimé être vecteur d’un autre message !

Faouzia VITRY
Conseillère Municipale de l’opposition 
de Saint-Denis




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par @ Mytho le 04/08/2015 06:52
Un peu gauche dans l'analyse Faouzia VITRY n'est qu' une suiveuse ...

2.Posté par donkey le 04/08/2015 18:54
il faut aller plus loin, il ne s'agit pas seulement d'avoir une posture politique à l'occasion de cet incident. Le problème de fond est qu'une partie d'un pays à été arbitrairement découpée par une puissance atomique pour son bon plaisir et afin de jouer au grand défenseur des peuples à décider eux mêmes de leur devenir. la raison du plus fort est toujours la meilleure n'est-ce pas, la France qui donne des leçon de démocratie et de moral aux autres ne se sent pas gênée de découper un bout des Comores.
Condamnée par toutes les instances internationales, elle a le culot de se justifier en invoquant la libre détermination des peuples. en faite c'est comme si elle arrachait un enfant à sa mère, l'enfant ne sait pas qui lui donne le biberon, il apprécie tout simplement le contenu et en grandissant il devient étranger à ses vrais parents et dans le cas d'espèces, ils sont en plus économiquement et physiquement les plus faibles. quand je dis ça je deviens quelqu'un de gauche selon certains et un mauvais Français sûrement pour les autres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue