sak ifé nout jordu ék nout demin

​Arrêtons avec le plastique!


Citoyen
Lundi 29 Décembre 2014

Au grand dam de l'amère Gaud qui a toujours milité pour le plastique, sidérant, c'est Jean-Pierre Esperet qui crie : halte au plastique…


 Après une tortue marine harponnée, c'est une tortue marine le ventre bouché par du plastique et recueillie par Kélonia  qui vient de mourir! Elle grossit le nombre déjà sidérant d'animaux tués par du plastique : 1 000 000 d'oiseaux par an, 100 000 mammifères marins. 75% des tortues recueillies et  soignées ont du plastique dans le ventre. 269 000 tonnes de plastique flottent sur les océans. Il se désagrège lentement en micro-particules qui s'incorporent aux organismes vivants provoquant des cancers.

Alors qu'est-ce qu'on fait?
Est-ce qu'on attend une hypothétique interdiction  des sachets en plastique et des couverts de pique-nique de la même matière ou est-ce qu'on essaye chacun personnellement de faire un effort ?
C'est souvent l'autre qui devrait, mais c'est parfois soi-même non ?
Refuser le sac qu'on nous tend à la caisse : "non, merci, pas de sachet" est-ce que c'est surhumain ?
Acheter sur le marché quelques euros le sac régional fait à la main en fibre naturelle : est-ce que c'est surhumain ? Mettre dans un bac jaune le sachet percé qui s'envole vers la mer : est-ce vraiment au-dessus de nos forces ?
Et enfin, le jour de l'an, sur la plage,  être capable de remporter vide à la maison ce qu'on a apporté la veille plein, est-ce qu'un être humain est capable de faire ça ?

jean-pierre espéret



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par C'est qui ? le 31/12/2014 06:12
C'est qui l'amère Gaud ?

2.Posté par Pierre BALCON le 31/12/2014 17:29
Il n'y a pas que les sacs plastiques qui représentent un danger pour la faune . Il y a aussi les idées molles du même matériau qui polluent les cerveaux .
La station Lave a moin , dont le permis d'occupation venait à expiration en juin dernier , et les containers métalliques qui prolongent cette horreur , continuent , sans que cela ait l'air de vous émouvoir , de dégrader notre littoral.
Votre passivité vous disqualifie pour nous parler d'écologie .
L'amertume de Mme Gaud est moins nocive que la duplicité de l' engagement de certains écolos dont l'intégrisme moralisateur cache en fait un cynisme mortifère .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN