Militer, une voie vers l'émancipation
Bonjour à tous !

C'est en toute humilité et avec un grand plaisir que je viens me présenter à vous.  

Je m'appelle Didier Vaïtilingom.

Je suis le secrétaire général du mouvement militant pour le changement RSKP (Réyoné Soubat Kont Profitèr).

Militant : le mot est dit et je pense que c'est peut être le mot qui pourrait laconiquement  le mieux me définir. Militer certes. Mais militer pour qui ? Militer pour quoi ?

Et bien tout d'abord militer pour soi même. Militer pour soi même n'est pas, pour moi, un acte égoïste mais plutôt une voie vers l'émancipation. Ainsi, dans un monde où, souvent par facilité ou par faiblesse, nous déléguons nos responsabilités aux "autres", militer est un acte de résistance mais surtout un acte citoyen. Jeune et citoyen ? Est ce encore possible ?  

Et bien j'ose le penser. Il appartient donc aux générations futures, dont nous faisons partie, de redéfinir avec l'esprit de l'époque cette définition de la citoyenneté. Au delà du défi, c'est une responsabilité essentielle qui nous incombe. L'avenir de la Réunion semble appeler à sa tribune des femmes et des hommes pétris de convictions et non d'ambitions.

Il semble convoquer ceux qui auront fait leur l'humilité et la responsabilité. En effet, face à une population qui ne cesse de s'accroître et qui devrait, dans les années futures, effectuer sa transition démographique au million d'habitants, nous comprenons aisément les enjeux et le niveau d'exigence qui nous attend.

Quelle place pour la Réunion dans le monde d'aujourd'hui ? Et plus fondamentalement, quelle place pour notre identité dans le monde d'aujourd'hui ? Comment construire une identité plurielle en étant Réunionnais, Français, Européen et tout simplement citoyen du monde ? Sera t'il possible de concilier autant de manière d'être sans s'oublier soi-même ?

 J'ai encore une fois l'audace d' y croire. Nos zarboutan ont écrit une partie de cette histoire. Ils nous tendent aujourd'hui la plume. L'écriture de cette histoire est une aventure collective. Nous en faisons tous partie.

Cet espace virtuel me permet aujourd'hui de de me rapprocher de vous, d'être aussi à votre écoute. Et réciproquement. De vous entendre. Et d'échanger.

A bientôt sur mon blog

Didier Vaïtilingom.

le Mercredi 14 Septembre 2011 à 09:12 | Commentaires (1)
Rubriques

Recherche



Infos XML

Galerie


Liste de liens

Dernières notes


Profil