Ce qui fait la vie de la cité…
Citoyen

Une gare maritime à Saint-Pierre

Mardi 6 Décembre 2016

Nous exhortons le conseil régional de se positionner sur ce projet de gare maritime pour l’accueil de croisiéristes dans le sud.



Suite aux dernières déclarations du président de région Didier Robert, notamment lors du vote sur l'orientation budgétaire de la collectivité pour 2017, qui disait qu'on ne peut plus continuer d'accueillir des navires de croisière dans ces conditions (entre des conteneurs), et qu'il faut trouver un nouveau site. 
Suite au lancement d'études par le conseil Régional  sur la création de gares maritimes touristiques. 
Suite aux échanges que le collectif pour le développement de la Micro-Région Sud a eu avec le Sénateur maire Michel Fontaine sur ce même sujet qui propose la possibilité intermediaire de réceptionner les croisièristes par des navettes nautiques en attendant la solution définitive qui serait le prolongement de la digue de Terre-Sainte pour y créer un quai de débarquement couplé à une marina sur les berges de la rivière d'abord . 
Suite à ces convergences de point de vue sur la nécessité d'accueillir les bateaux de croisière sur un nouveau site en l'occurrence dans le sud, le collectif pour le développement de la Micro-Région sud se réjouit de ce nouvel élan..
En effet, la nécessité de créer un quai de débarquement à Saint-Pierre pour accueillir des bateaux de croisière fait parti depuis 2007 de notre protocole d'accord pour développement du sud.
Aussi en tant que conseiller municipal de 2008 à 2014, cette demande faisait parti de mes doléances de manière récurrente aux différent conseils municipaux. 
 
Nous prifitons donc de cet aubaine pour rappeler les raisons de la Nécessité d'un port de croisière à Saint-Pierre :

Il faut travailler sur une alternative à la voie aérienne pour améliorer l’affluence des touristes vers notre Ile.
Nous pensons ainsi, à la création d’une gare maritime pour accueillir des bateaux de croisière qui pourraient  être pourvoyeur de nouveaux touristes.
Le positionnement de La Réunion sur ce nouveau segment est inévitable si nous voulons profiter de la croissance observée de la fréquentation des navires de croisière dans le Sud-Ouest de l’Océan Indien.
En effet, nous comptons dans l’espace du bassin IndiaOcèanique, 13 compagnies qui naviguent dans la région avec 17 navires dont 50% de luxe, avec une progression de 5%. Selon un rapport de l’Observatoire villes ports Océan Indien, il est précisé et je cite « Force est de constater que le nombre de jours de croisières passés en Océan Indien par des passagers nord américains a été multiplié par 5 ». Ainsi le Sud Ouest de La réunion connaitra dans les années à venir une croissance exponentielle de la fréquentation de bateaux de croisière.
Alors si nous voulons bénéficier de cette marge potentielle de développement, nous devons réorienter la stratégie de marketing de la filière touristique de la destination Réunionnaise. Il faut élargir l’offre et ainsi créer les conditions  pour accueillir des croisiéristes.
La ville de Saint-Pierre présente les atouts nécessaires pour jouer ce rôle d’intégration de la croisière dans la ville.
Et cela passe par le prolongement de la digue de Terre Sainte afin de créer une marina et un quai de débarquement à destination de l’accueil des navires de croisières. Cet investissement impulsera la redynamisation de la filière touristique pour le Sud et pour La Réunion 
Ainsi, à travers la création d’une gare maritime de croisière à Saint-Pierre, une logistique organisera l’accueil  et  la mise en place d’un réseau de navettes. Le mail du centre ville qui se prolonge jusqu’au marché couvert serait en connexion avec le Port de Saint-Pierre.
Le Sud, est le mieux placé pour cet investissement incontournable pour deux principales raisons. La première s’explique par le fait que les plus belles destinations touristiques se trouvent dans le sud : Cilaos, Le Volcan, Le sud sauvage et cela s’inscrit dans un nouveau positionnement commercial …
La Deuxième raison, vient du fait qu’il est davantage recevable d’accueillir des croisiéristes dans une zone balnéaire au pied du Piton des Neiges plutôt que dans un port commercial entre des containers.
L’ensemble des élus du Sud et de La Réunion doit alors se mobiliser pour la réalisation de cet investissement économique. D’autant plus que ce projet est éligible au niveau des fonds Européens.
A ce sujet puisque la Région est désormais chargée de la gestion des fonds européens dédiés au développement économique qui se montent à prés d’1 milliard 400millions, nous exhortons le conseil régional de se positionner sur ce projet de gare maritime pour l’accueil de croisiéristes dans le sud.
Nous pouvons même dire que ce projet est candidat aux élections législatives.
Il s’agit donc d’agir  par l’unité des élus  du Sud, au-delà des clivages  pour obtenir ce port de croisière à Saint-Pierre…

Krishna DAMOUR




Les commentaires

1.Posté par Vivien de ST CHARLES MAGNE de ST LOUIS . le 28/12/2016 19:15
ST PIERRE ne possède aucun HOTEL 5 étoiles ayant refusé notre projet de rénovation HOTEL VICTORIA. 60 chambres,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires
Le journal d'information 100%politique de La Réunion - gratuit, interactif, info 974