Ce qui fait la vie de la cité…
Édito

Téléphonie : non aux tarifs discriminatoires entre la métropole et l'Outre-mer

Jeudi 28 Juin 2012

Réseau Nouvelle France (re)part au combat contre une inégalité et une injustice : "Dans notre volonté de nous mobiliser au service de l’action et des avancée pour l’Outre mer, nous nous saisissons du dossier de la téléphonie Mobile. Alerté par « Allo la France », nous vous présentons les faits tels qu’ils sont.



Téléphonie : non aux tarifs discriminatoires entre la métropole et l'Outre-mer
En coordination avec d’autre associations : Réseau nouvelle France, Allo la France, Déclic, il nous parait important de se mobiliser afin de faire disparaitre cette inégalité de traitement entre français".

Les faits
"Aujourd’hui appeler la Guadeloupe, la Martinique, La Guyane, Mayotte ou encore la Réunion, fait automatiquement l’objet d’une tarification spéciale. L’appel étant considéré comme une communication vers l’international. Pourtant ces départements (jusqu’à preuve du contraire) sont des départements français.

Las des factures exorbitantes, des suppléments hors-­forfaits ou des Options type Afrique/ Maghreb/ Dom, nous nous mobilisons aujourd’hui.

Dans les DOM, les forfaits téléphoniques atteignent des sommets effarants, sans que l’on comprenne bien pourquoi.
Le découpage des licences de téléphones mobiles France, Corse et DOM, n’a jamais profité aux consommateurs finals mais plutôt aux Opérateurs!

C’est une problématique qui ne résulte pas seulement de l’appétit financier des opérateurs mais aussi à cause de l’Etat et son inaction".

Les arguments de différence de traitement
"Le principal argument avancé pour valider une différence de traitement entre les DOM et le reste de la France est la distance.

Dès lors, pourquoi l’Alaska (USA) > 9.636 km ; Honolulu (USA) > 19.984 km ;  Québec (Canada) > 5.226 km sont inclus dans des forfaits de base alors que les DOM donc français, Guadeloupe (France) > 6761 km ; Réunion (France)> 9364 km ; Mayotte (France) > 8000 km ne le sont pas.

La distance n’est donc pas un argument pour cet écart de prix et de différence de traitement.La principale cause de cette discrimination, n’est pas technologique mais bien structurelle: depuis les années 90, l’Etat a accordé 2 licences aux opérateurs: la première pour la France/Corse et la seconde pour les DOM comme 2 territoires distincts !

Les ressortissants des DOM connaissent depuis 50 ans un exode massif vers la France continentale: 1 natif des DOM sur 4 résident en France hexagonale et ce depuis plusieurs années sans compter l’exode Bumidom. Marché non négligeable pour les opérateurs! Plus important que les businessman qui appellent aux USA".

"Nous nous mobilisons afin que:
-­ Appeler les DOM avec un forfait contracté en France hexagonale ne fasse plus l’objet d’une factura2on supplémentaire réservée aux pays étrangers, puisque les DOM sont la France. (Appels DOM inclus automatiquement) ;

-­ Les frais de roaming entre opérateurs sur les territoires français soient abolis, de façon à ce que communiquer en France en voyage ne soient pas un luxe. Ceci concerne tous les français et pas seulement les Domiens ;

-­ Les offres tarifaires de la téléphonie à destination des résidents des DOMs soient semblables à celles de France hexagonale".


Pétition en ligne

Sur son site




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter





Derniers commentaires
Le journal d'information 100%politique de La Réunion - gratuit, interactif, info 974